Agevillage

Servane Hibon, paysagiste, présente le jardin thérapeutique sensoriel exposé à Géront'Expo-Handicap'Expo 2011


Partager :

Jardin sensoriel tactile sur le stand de TFHSur son stand, TFH, proposait pendant les trois jours du salon Géront'Expo 2011 un "jardin thérapeutique". Pour Servane Hibon, paysagiste, DPLG, conceptrice de cet espace il s'agit avant tout d'un espace de vie.

Le jardin d'un Ehpad ou d'un milieu thérapeutique, prend tout son sens d'espace stimulant le corps et l'esprit. Lien entre la vie dans l'institution et au dehors, il est un repère pour ceux qui le fréquentent.

"Notre parti pris, explique Servane Hibon, est de présenter les déclinaisons possible du jardin : de son aspect le plus contemplatif et évocateur à son application la plus adaptée au lieu et au rythme des personnes qui y vivent et y travaillent quotidiennement. Il ne s'agit pas d'installer un jardin mais de faire en sorte que les personnes se l'approprient et qu'il devienne leur jardin."

Interview de Servane Hibon 




Les modules présentés sont adaptables. A chaque module peut correspondre un atelier animé par un binôme  : jardinier-paysagiste et personnel, accompagnants les personnes accueillies : la cueillette, les plantes aromatiques, le jardin aquatique, le jardin acoustique, le jardin tactile. Chaque thème peut être l'occasion d'un atelier.  


Servane Hibon a étudié à l’université de géographie en aménagement du territoire, avant d’apprendre le métier de paysagiste à l’école du paysage de Versailles.
Un mémoire sur le rôle et les vertus d’un jardin dans les espaces de soin l'a décidée à entreprendre un parcours européen sur le thème des paysages hospitaliers. En Espagne, en Suède puis en Finlande, elle est allée à la rencontre de professionnels de la santé, de projeteurs, d’urbanistes, de paysagistes mais aussi de simples habitants désireux de s’approprier leur paysage et de vivre en harmonie avec le territoire qu’ils occupent.

Riche de cette expérience, elle a prolongé son enquête par un projet concret, en France : son expérience d’immersion, toujours d'actualité, dans un accueil de jour pour des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, l'espace Jeanne Garnier à Paris 15ème.
Depuis septembre 2010, chaque jeudi, une école du quartier contribue au projet en continuer à dessiner et réaliser le jardin avec les personnes accueillies.

 Jardin espace Jeanne Garnier


Toujours dans le domaine de la santé, elle travaille en libéral, pour la conception et le suivi de chantiers. Elle préside l’association Kiinshtoï, créée avec son frère, Guillaume, musicien. Ensemble, ils initient des projets avec des partenaires institutionnels :
- Quel jardin pour une maison de retraite? Un projet de sensibilisation aux enjeux paysagers et sociaux pour des jeunes du lycée horticol, pour la Fondation d’Auteuil. 
- Animation de chantiers sociaux de reconstruction de petits patrimoines, de projets environnementaux dont un projet en bord de Marne, avec le réseau ‘Solidarité jeunesse’ et l’ Association Vir’volt.

L'association Kiinshtoï est soutenue par la Fondation Macif, pour l’ensemble de son engagement visant à recréer des lieux d’hospitalité dans la ville.


Contact : servanehibon@hotmail.com

En savoir plus sur le site de TFH

Quelques images du Stand jardin thérapeutique,
salon Géront’Expo Handicap Expo

 

 

 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -