Agevillage

Un projet de village au look des années 50 dans les environs de Berne


Partager :

Le projet d'hospice WiedlisbachUne société suisse va construire pour des patients atteints de la maladie d'Alzheimer un village au look des années 1950, annonce un article de Courrier international du 2 février. Calqué sur un modèle néerlandais, ce projet a pour ambition de créer une atmosphère apaisante. Une approche contestée par certains spécialistes.

La construction de ce complexe, d'un coût de 20 millions d'euros, vient d'être autorisée. Il devrait s'implanter près du village de Wiedlisbach, dans les environs de Berne. Logements et soins médicaux sont prévus pour 150 personnes âgées souffant de maladie d'Alzheimer ou troubles apparentés, dans 23 bâtiments construits dans le style des années 1950. Les maisons seront délibérément conçues pour recréer l'atmosphère d'antan et selon le projet pour s'adapter à ces "malades qui vivent beaucoup dans le passé".

Les auteurs du projet assurent que les portes ne seront pas fermées et que les résidents seront libres de leurs mouvements. Pour renforcer l'atmosphère de normalité, les personnels soignants se déguiseront en jardiniers, coiffeurs ou commerçants. Seule restriction : les habitants de Wiedlisbach ne seront pas autorisés à quitter le village.

La création d'un monde illusoire ne convainc pas tous les spécialistes des soins gériatriques. Michael Schmieder, directeur de la maison de retraite médicalisée de Sonnweid [dans le canton de Zurich] qui accueille 150 patients, se dit hostile à l'idée de créer une atmosphère artificielle d'époque 1950.

Toutefois l'association Alzheimer Suisse soutient le projet de Wiedlisbach. Sa porte-parole, Birgitta Marensson, rejette l'accusation selon laquelle il s'agirait d'un ghetto pour malades mentaux.

Lire l'intégralité de l’article sur Courrier international


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -