Agevillage
  >   Actualités  >     >   Suicides de gens âges : Mic...

Suicides de gens âges : Michèle Delaunay appelle à la vigilance


Partager :

En réaction aux suicides de personnes âgés survenus début août, Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’autonomie, s'est associée à la douleur des familles et a rappelé l'importance des liens de proximité.

Les suicides de personnes âgées ne sont pas des tentatives, il ne s'agit pas d'un appel au secours mais d'un acte radical.
"Il s’agit bien d’en finir avec une vie qui ne paraît plus digne d’être vécue" mentionne le communiqué du ministère qui précise que ces actes désespérés augmentent en nombre et "surviennent préférentiellement l’été, où les âgés ressentent avec une acuité particulière l’isolement, le sentiment de vide et d’inutilité et aussi leur accompagnement insuffisant face à la souffrance et bien souvent à la maladie".

La ministre rappelle que chacun de nous est comptable de ces suicides : proches –à tous les sens du terme - parents, pouvoirs publics, lesquels, in extremis, ne peuvent pas tout car ce sont souvent les dernières heures qui emportent la décision de passer à l’acte.
"La lutte contre l’isolement des âgés, le rétablissement de liens intergénérationnels et de voisinage, l’amélioration des conditions sociales de ceux dont les revenus ne leur permettent pas une vie digne, ainsi que la palliation -autant que faire se peut- des déficits partiels d’autonomie constituent une priorité politique". La Ministre souhaite l'inscrire dans la loi d’anticipation et d’accompagnement de la perte d’autonomie qu’elle a mission de préparer.

Début août, dans la même fin de semaine, et dans le même département du Val de Marne, une femme de 90 ans à Alfortville et un homme de 92 ans à Charenton s'étaient donné la mort.

 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -