Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

100 mots contre l’isolement de nos aînés, le plaidoyer des Petits Frères des Pauvres pour « réveiller les consciences »

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/06/2021

0 commentaires

De Accompagnement à Zone rurale

La crise sanitaire a révélé un peu plus le terrible isolement dont souffrent de nombreuses personnes âgées en France. A la veille des élections régionales et départementales, les Petits Frères des Pauvres ont publié la semaine dernière aux éditions Fauves 100 mots contre l’isolement de nos aînés, un livre conçu comme « un véritable plaidoyer pour réveiller les consciences ».

« Se questionner autour d’une notion peut initier, inviter à changer de regard et à expérimenter de nouvelles façons d’agir », explique Alain Villez, le président de l’association.

Aussi, ce plaidoyer, pensé comme un abécédaire, explore 100 notions au fil de ses 176 pages.

D’accompagnement à zone rurale en passant par âgisme, kodokushi* ou ok boomer”, le livre donne à réfléchir sur de nombreux concepts (génération, vulnérabilité, uberisation, inclusion, dignité…), partage des constats et des pistes de mobilisation.

Les représentations sombres construites au fil du temps autour de la vieillesse, des fragilités liées à l’âge et à la dépendance, de la fin de vie expliquent en partie ce mouvement involontaire qui consiste à ne pas être enclin à voir. La portée de cette réalité est tragique : elle inflige à une importante partie de nos concitoyens silencieux une douloureuse indifférence en les réduisant trop souvent à des clichés dévalorisants.

Alain Villez, président des Petits Frères des Pauvres

Un livre pour tous ceux qui ont envie de s’engager — le bénévolat tient une part importante dans l’ouvrage -, mais aussi simplement de questionner ses perceptions, ses idées préconçues sur le vieillissement, pour entamer la nécessaire révolution du regard sur la vieillesse, comme l’écrit la journaliste Laure Adler en préface de l’ouvrage.

100 mots contre l’isolement de nos aînés
Editions Fauves
15 €
03/06/2021

*Terme japonais désignant la mort solitaire chez soi, un phénomène croissant au Japon, du fait de l’isolement social et du vieillissement de la population (source).

Partager cet article