Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Plutôt la maison de retraite qu'aller vivre chez ses enfants

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/07/2013

0 commentaires

Visuel Harmonie Mutuelle sondage observatoire de l'âgeIls ont fait 68, les boomers feront la révolution de l’âge estime Michèle Delaunay, ministre chargée des personnes âgées, qui veut les incarner.
Ce 9 juillet elle lançait lAG des âgés, préfiguration d’une Age Pride”, d’une marche des fiertés des âgés” le 20 octobre prochain.

Pourtant ces boomers ont réinventé la famille, l’aide entre les générations, la liberté, l’autonomie.… y compris au sein de la cellule familiale.

Ainsi selon le sondage Viavoice — Harmonie Mutuelle, seuls 14% aimeraient aller chez un de ses enfants si la perte d’autonomie s’installe.

Ils sont une majorité à vouloir entrer en maison de retraite (et y rester autonome). Ils comptent sur la société, les pouvoirs publics pour accompagner leurs maladies, leurs handicaps (et non plus sur leur seule famille comme les générations qui les précédent analyse Mme Attias-Donfut, sociologue)

Resteraà financer ces tarifs, trop lourds aujourd’hui pour les retraites moyennes (2200 euros par mois pour des retraite de 1200 euros).

Michèle Delaunay rêve d’un service public de l’aide à l’autonomie.
Mais difficile voir inatteignable selon ses mots, de compenser les besoins d’aide à ce jour.

Retrouvez Michèle Delaunay qui veut transmettre cette envie et cette fierté de l’âge
lors de la conférence l’AG DES AGES (enjeux financiers de l’aide à la grande perte d’autonomie à 18 minutes de la vidéo)

Partager cet article

Sur le même sujet