Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Delaunay: les personnes âgées sont "la clé" des municipales de mars 2014

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 03/08/2013

0 commentaires

Y aura-t-il un volet financier dans la loi Delaunay ?

Michèle DelaunayMichèle Delaunay, ministre chargée des Personnes âgées, a estimé jeudi que les personnes âgées, qui jusqu’alors ont fait rempart au Front national”, seront la clé” des élections municipales de mars 2014

La ministre en charge des personnes âgées en effet a indiqué sur i‑télé avoir des inquiétudes” sur la place du FN. Mais, a‑t-elle dit, j’ai la conviction que les âgés, les personnes âgées, les 15 millions de ressortissants de mon ministère sont la clé de ces élections municipales”.

Constatant que jusqu’alors, ils ont fait rempart au Front national”, elle a dit espérer et croire qu’ils ne cèderont pas aux sirènes du FN”.
Madame Delaunay a indiqué qu’à l’occasion de ces municipales, elle parlerait de sa future loi sur l’autonomie et la prise en charge de la dépendance, annoncée pour la fin de l’année. Elle a promis une réforme ambitieuse qui va couvrir tout le champ de l’âge et en particulier avec un volet prévention qui est le véritable moteur de la loi”.

L’objectif n’est pas seulement de pallier les conséquences d’une perte d’autonomie mais de la retarder et de la minimiser”, a‑t-elle expliqué en assurant que les moyens techniques et scientifiques” existent.

Evoquant la canicule et la nécessaire vigilance auprès des personnes âgées, Madame Delaunay a plaidé pour le développement de la télé-assistance, plutôt plus importante” que les télé-alarmes pour protéger les maisons. Il vaut mieux protéger la grand-mère que l’argenterie de la grand-mère”, a‑t-elle lancé.

On remarquera que Michèle Delaunay ne parle jamais de sa loi sur la perte d’autonomie en termes financiers. L’aide financière aux aidants, la charge que la perte d’autonomie représente pour le budget des classes moyennes ne fait jamais partie du débat. La question de savoir si la future loi sur l’autonomie comportera un volet financier est posée.

De son côté, le Front national a vivement réagi par la voix de Florian Philippot, responsable de la communicaton. Cette tentative indigne d’instrumentalisation de la part de Madame Delaunay, à l’heure où les retraités sont frappés, comme le reste de la population, par des politiques injustes d’austérité (hausse prévisible de la CSG, hausse des prix de l’énergie, taxes sur les retraites, etc.), illustre bien la manière avec laquelle les gouvernements successifs, UMP comme PS, ne cherchent pas à améliorer la situation de nos personnes âgées mais simplement à s’assurer une réserve électorale dans laquelle ils pensent pouvoir piocher à leur gré.“

De son côté, l’AD-PA se réjouit des propos tenus par la ministre, qui voit ici la promesse d’une prochaine loi Autonomie ambitieuse”. Elle tient pour autant à rappeler que si les moyens techniques sont utiles en termes de prévention, la première des préventions passe avant tout par des moyens humains, au quotidien, toute l’année”.
L’augmentation du nombre de professionnels auprès des personnes âgées, à domicile comme en établissement, et la baisse du coût supporté par les personnes âgées comme leur famille semblent les seules réponses possibles.

Un débat à suivre !
Partager cet article

Sur le même sujet