Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : la compagnie d'assurance américaine Metlife s'est livrée à un petit calcul (astronomique) sur le coût de l'aide familiale.

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 30/09/2013

0 commentaires

Dix millions d’aidants américains perdent 2 400 milliards d’euros

La compagnie d’assurances américaine Metlife s’est livrée à un petit calcul sur le coût de l’aide bénévole familiale apportée à un parent âgé. Près de 10 millions d’aidants âgés de 50 ans et plus prennent soin de leurs parents. Ils fournissent une aide à une période de leur vie où eux-mêmes ont besoin de constituer une épargne pour leur propre retraite. L’étude a une portée nationale et vise principalement les aidants encore sur le marché du travail. En d’autres termes, elle analyse l’aide apportée aux aînés sous l’angle des revenus et de la santé. 

La proportion d’adultes qui prennent soin de leurs parents a plus que triplé au cours des quinze dernières années. Un baby boomer sur quatre vient en aide à ses parents. Ceux qui sont encore sur le marché du travail sont aussi nombreux que ceux qui n’occupent pas un emploi salarié.
Les deux sexes sont concernés par le soin apporté à un parent âgé, mais une division du travail se met en place. Les filles apportent une aide personnelle directe tandis que les garçons sont plus susceptibles de fournir une aide financière. 
La perte de revenus en termes de salaire, pension de retraite et revenus de l’assurance maladie est estimée à 3 000 milliards de dollars (2400 milliards d’euros).
Pour les femmes, les pertes de salaire occasionnées par l’obligation de quitter un emploi (ou de passer à mi-temps) pour venir en aide à un parent âgé sont en moyenne de 142,693 dollars (110 000 euros). La perte en termes de remboursements d’assurance maladie est estimée à 131,351 dollars (95 000 euros). La perte –selon des calculs trés prudents- approche les 50,000 dollars (35 000 euros). Soit en tout un dommage financier de 324,044 dollars ou 280 000 euros. Ces calculs portent sur la durée de la vie de la personne à aider.
Pour les hommes, les pertes de salaire (quitter un emploi ou passer à mi temps) sont de 89,107 dollars (60 OOO euros). Les pertes de remboursement de l’assurance maladie sont de 144,609 dollars (110 000 euros). Et les pertes pour les pensions de retraite sont de 50,000 dollars (35000 euros) soit un impact financier total estimé à 283 716 dollars ( 2 40 000 euros). La perte moyenne tous sexes confondus est de 303,880 (250 000 euros)
• L’étude ajoute que les aidants familiaux âgés de 50 ans et plus sont obligés de recourir à des soins de santé plus fréquemment que les non aidants familiaux. 
Partager cet article

Sur le même sujet