Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Handicap - personnes âgées : l'objectif de l'accessibilité pour tous en 2015 ne sera pas atteint

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/09/2013

0 commentaires

Un sondage indique que trois personnes sur quatre souffrent de lieux inaccessibles

La France ne sera pas en mesure d’atteindre son objectif prévoyant de rendre accessible tous les lieux publics aux personnes handicapées d’ici 2015, a indiqué le Comité interministériel du handicap (CIH), réuni mercredi 25 septembre à Matignon.

Le retard accumulé depuis 2005 compromet le respect de l’échéance de 2015″, a reconnu le CIH, qui dénonce dans un document publié mercredi l’absence de pilotage de la politique d’accessibilité sous les précédents gouvernements”.

La loi de février 2005 vise à garantir l’égalité des droits et des chances aux personnes handicapées, notamment en renforçant l’accessibilité aux lieux publics (cadre bâti, voirie, transports). Elle fixe l’échéance à 2015.

Alors que cette échéance s’approche, force est de constater que les différents acteurs peinent à atteindre les objectifs de la loi”, souligne le CIH.

Ce constat lucide n’est pas un renoncement”, a précisé le Comité, qui appelle une mobilisation inédite”, prévoyant notamment la mise en place d’une concertation jusqu’en janvier, de campagnes de communication ou une adaptation des normes.

Une Conférence nationale du handicap aura lieu en 2014, et sera l’occasion d’établir un premier bilan des engagements pris par le comité interministériel du handicap”.

Par ailleurs, un sondage réalisé par Mediaprism pour l’Association des paralysés de France (APF) révélait lundi 23 septembre. que trois Français sur quatre (75%) ont déjà rencontré des difficultés d’accessibilité pour eux ou leurs proches.

A la question : Avez-vous déjà rencontré des difficultés d’accessibilité en ville, que ce soit vous personnellement ou dans votre entourage ?”, la moitié des sondés (50%) a répondu oui, à plusieurs reprises”, 25% oui, une ou deux fois” et 25% ont dit non”.
Les obstacles cités visent les transports en commun (58%), les commerces (52%) et les lieux publics (50%).

A la question parmi les catégories de personnes suivantes, quelles sont celles qui selon vous peuvent rencontrer des difficultés d’accessibilité en ville”, les sondés ont principalement répondu : les personnes en situation de handicap (96%), lespersonnes âgées (76%) et les personnes avec jeunes enfants (75%), les blessés temporaires (60%).

L’enquête a été réalisée sur internet du 2 au 10 septembre auprès de 1.037 personnes représentatives de la population française et âgées de plus de 18 ans.

Partager cet article

Sur le même sujet