Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Connaître vos droits

Les vieux sous cloche

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 14/10/2013

0 commentaires

Plusieurs actualités m’ont interpellée cette semaine :

Tout d’abord cette centenaire placée sous le feu des caméras, parce qu’elle doit payer des impôts pour la première fois. La citoyenneté auraît-elle une limite d’âge ?

Puis cette publicité pour des chips mettant en scène un couple très âgé qui se bat pour les manger. Les images ont été retirées des petits écrans car elles ont été jugées dégradantes par la ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie. On ne peut pas rire de et avec les vieux ? (Mes fils, ma mère et moi avons pourtant bien ri en regardant ces images qui circulent sur le net).

Enfin un projet de convention internationale des droits des personnes âgées” circule dans les sphères notamment européennes. Il donne à penser que des droits spécifiques sont nécessaires pour les plus âgés. Or il s’agit surtout de renforcer l’accès et le respect des droits, comme pour chaque citoyen, notamment quand les personnes se fragilisent. C’est l’avis du 27 juin de la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme (CNCDH). Pourquoi ne connaît-on pas plus les services du Défenseur des droits ?

Ces quelques actualités nous montrent à quel point le regard que notre société porte sur la vieillesse, reste condescendant. Les vieux sont sous cloche.

Vieillir, c’est prendre le risque de vivre. C’est aussi se fragiliser (personne n’est incassable), sans pour autant devenir un sous-citoyen.

Ce n’est pas parce qu’on a un pied dans la tombe, qu’il faut se laisser marcher sur l’autre” écrivait François Mauriac.

J’appelais à la mobilisation dans un dernier édito. Agevillage s’est ainsi associé à la Carte-pétition de la CFDT Retraités pour rappeler au Président de la République qu’il doit tenir sa promesse d’une loi Autonomie, réformant la gouvernance et les financements. de son côté l’association des directeurs au service des personnes âgées lance une pétition en ligne.

Cette pétition circulera tout particulièrement lors de la Marche Bleue ce 20 octobre puis pendant la Semaine bleue. Et ce n’est pas parce que Jean-Marc Ayrault, premier ministre, vient d’annoncer — enfin — la présentation de la loi autonomie au premier trimestre de l’année prochaîne, qu’il faut baisser les bras. En effet, le vice-président du CNRPA (Comté national des retraités et personnes âgées) s’insurge contre le fait que la CASA : cotisation additionnelle de solidarité pour l’autonomie, financée par les retraités, n’est toujours pas attribuée à l’aide à l’autonomie.

Soyons mobilisés et vigilants !

Partager cet article