Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

On nous fait marcher !

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/10/2013

0 commentaires

et ca ne marche pas

Une cinquantaine de villes ont organisé une Marche Bleue — Fiers de notre âge” à l’initiative de Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie. A Paris une petite centaine de retraités a suivi une visite guidée du quartier entre Bastille et République, parmi eux l’infatigable inventeur de la draisienne pour adultes.

Peu de mobilisation pour cette marche (ou contre l’ostéoporose quelques jours plus tôt) et donc peu de couverture médias.

On comprend qu’il faille faire évoluer le regard encore négatif porté sur l’avancée en âge. Mais pourquoi serions-nous plus fiers de notre âge une fois à la retraite ?

Les retraités sont des citoyens comme les autres, qui attendent que leurs droits soient défendus… comme les autres.

Ils s’investissent dans la vie locale, transmettent, gardent leurs petits-enfants (vacances de la Toussaint) et s’appuient de plus en en plus sur les technologies (tablettes…) pour rester en lien avec les générations montantes.

Ils votent aussi, et les municipalités rivalisent d’initiatives en cette Semaine Bleue partout en France : conférences, débats, cafés, évènements.

Ils sont plus de 15 millions et on les entend peu… Notamment quand ils se fragilisent et ont besoin d’aide dans leur vie quotidienne. Ce sont alors leurs représentants et les fédérations professionnelles qui tentent de défendre leurs droits. Agevillage propose un nouvel outil d’information cette semaine pour aider au développement des Conseils de la Vie Sociale (CVS), ces structures de concertation entre résidents et directeurs(trices) d’ehpad.

Force est de constater que la levée de bouclier face au détournement de la CASA (Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie) a été partiellement entendue. Des parlementaires ont proposé des amendement pour récupérer une partie du milliard d’euros détourné. Mais le compte n’y est pas !

On nous fait marcher… Et ça ne marche pas.

J’ai pu constaté lors de la Marche Bleue parisienne, l’accueil positif de la Carte-Pétition Cfdt retraités/​Agevillage pour une loi autonomie. La pétition en ligne de l’Ad-PA recueille aussi son succès (758 signatures en une semaine).
Gageons que la convergence des actions de contestation pèsera favorablement dans les futurs arbitrages.

Pour que chacun puisse être fier de son âge !

Partager cet article