Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : retarder au maximum son entrée en établissement

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 26/10/2013

0 commentaires

Une étude Drees

Les Français retardent au maximum leur entrée en établissement” pour personnes âgées et sont plus dépendants quand ils sont pris en charge, révèle une publication de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) diffusée mercredi 23 octobre.

L’entrée en établissement d’hébergement pour personnes âgées intervient généralement le plus tard possible, au moment où l’état de santé ou l’âge peuvent le justifier”, souligne la publication élaborée à partir de plusieurs études de la Drees.

La société française du grand âge a connu certains changements depuis quelques décennies. On entre ainsi de plus en plus vieux en institution, mais aussi de plus en plus dépendant, les personnes retardant au maximum leur entrée en établissement. En effet, la majorité des Français souhaitent demeurer à leur domicile à l’arrivée aux grands âges”, précise la Drees.

L’état de santé et l’âge sont les premiers motifs d’entrée en établissement cités par les résidents (73%) et leurs proches (83%), selon une enquête réalisée en 2007. Viennent ensuite le fait de se sentir seul (16% selon les résidents et 39% pour leurs proches) ou que les proches ne pouvaient plus les aider (12% selon les résidents et 49% pour leurs proches).

Selon des données datant de 2011, 60 % des Français estimaient inenvisageable l’éventualité de vivre dans un établissement arrivés à un grand âge.

Le maintien à domicile a été facilité en partie par la création de la prestation spécifique dépendance (PSD) en 1997, puis de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) en 2002, selon la Drees.

Fin 2007, les résidents des maisons de retraite représentaient environ 10 % des personnes âgées de 75 ans ou plus. Au total près de 600 000 personnes vivaient dans les 10 300 établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) en France (maisons de retraite, unités de soinS longue durée (USLD), logements-foyers, établissements pour personnes dépendantes).
Partager cet article

Sur le même sujet