Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les maladies liées au mode de vie et au vieillissement : nouveau défi pour les pays d'Asie Pacifique

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 28/10/2013

0 commentaires
Les maladies liées au mode de vie et au vieillissement de la population constituent un nouveau défi pour les pays d’Asie-Pacifique, qui sont parvenus à se débarrasser de maladies plus traditionnelles, a affirmé lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à l’Agence France Presse.

Ces affections, résultant généralement de modifications du régime alimentaire et d’une baisse de l’activité physique

, sont en forte progression dans les pays asiatiques, a indiqué le directeur de l’OMS pour le Pacifique ouest Shin Young-soo lors d’une rencontre organisée par l’OMS à Manille.

Des études récentes montrent que plus de 12% des adultes chinois sont atteints de diabète, et que plus de 50% d’entre eux sont en situation de
prédiabète (hyperglycémie), c’est-à-dire présentent le risque de développer la maladie, a‑t-il dit. Le taux de diabète dans la population chinoise a très fortement augmenté depuis les années 90 où il s’élevait à environ 3 à 4%.

Les populations sud-coréennes, japonaises et même vietnamiennes sont également concernées, avec des taux d’environ 10%, a affirmé Shin Young-soo. Cela résulte de grands changements dans notre alimentation, au cours des 30 à 40 dernières années. Il est très intéressant de noter que les populations asiatiques (…) ont davantage tendance à devenir diabétiques que les populations occidentales”, a indiqué Shin Young-soo.
Nous devons faire évoluer nos comportements. Toute la société doit faire face au problème”, a‑t-il déclaré.

D’autres maladies non transmissibles comme l’hypertension ou les taux élevés de cholestérol sont aussi en augmentation alors qu’elles auraient toutes pu être prévenues, a déploré l’expert. Selon lui, dans certains pays, comme plusieurs îles de l’Asie pacifique, le diabète atteint environ 40% des adultes alors que 75 à 80% d’entre eux souffrent d’obésité.

Dans plusieurs années, ce problème nous imposera d’importantes dépenses de santé, et privera la société de forces de travail”, a‑t-il averti.

Shin Young-soo a également affirmé que le vieillissement des populations de certains pays d’Asie Pacifique comme l’Australie, le Japon ou la Chine,
contraindront les Etats à augmenter leurs dépenses pour les soins aux personnes âgées.
D’autres maladies qui sévissent dans la région, comme la cécité ou les maladies pharmaco-résistantes, seront également à l’agenda des discussions de la rencontre de l’OMS à Manille cette semaine.

Partager cet article

Sur le même sujet