Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alpes-Maritimes : Plan départemental d'Actions et d'Innovations technologiques

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 28/10/2013

0 commentaires

Adapter les logements

Le conseil général des Alpes Maritimes a présenté son Plan départemental d’Actions et d’Innovations technologiques en faveur des personnes âgées ce 24 octobre.

Parmi ses propositions :
> Un pack de mise en sécurité du domicile aux 15 000 allocataires de l’APA à domicile comprenant plusieurs détecteurs : de fumée, de monoxyde de carbone, de mouvement, de chute, ainsi qu’un système d’éclairage automatique le tout relié à une plateforme de Télé-Assistance.
Le département prend date pour un plan Habitat-Logement pour 2014.

> Le déploiement de la télégestion des prestations à domicile des personnes âgées.
Elle doit garantir l’effectivité de la prestation du service d’aide à domicile et améliorer la transmission des données des prestations fournies par le prestataire au Département, avant facturation.

> La prévention des risques domestiques par :
- la formation spécifique des évaluateurs à domicile aux risques domestiques et à l’adaptation du logement des personnes âgées (9000 évaluations par an) ;
- l’élaboration et la mise en oeuvre d’un partenariat avec la CARSAT et les caisses de retraite en vue de soutenir l’adaptation du domicile des personnes âgées.

> Le département se veut territoire d’expérimentation des Gérontechnologies
Le Département veut contribuer à l’élaboration d’une norme nationale de « Haute qualité en matière d’autonomie – HQA (haute qualité autonomie) » et participer à son expérimentation, en relation étroite avec l’AFNOR, le CNR Santé, le CEN Habitat et le CSTB.

> Développer la professionnalisation et à l’accès dans le domaine des services à la personne des 191 prestataires associatifs ou privés de services à la personne dans le département des Alpes-Maritimes.
Le centre départemental de professionnalisation des métiers d’aide à la personne lancera un appel d’offre de formation, d’accompagnement vers l’emploi et de professionnalisation des aidants et des professionnels du secteur, dans le cadre du budget de 510 000 € sur 3 ans (CNSA/​département).
Le département veut aussi créer un « relais assistant de vie » dédié à l’accompagnement formatif et la professionnalisation des professionnels du secteur et des aidants familiaux.

> Mettre en place des guichets unique d’accueil
Appelés ailleurs CLIC (Centres locaux d’information et coordination), Maison de l’autonomie, Maison du département, de la solidarité …

> Assurer le suivi de la situation de la personne et le soutien aux aidants par le doublement de l’amplitude d’ouverture des haltes-répit Alzheimer et l’évaluation à domicile régulière du plan d’aide, du parcours coordonné et de l’offre de service en place.

Partager cet article

Sur le même sujet