Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Vital de se tenir debout !

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 04/11/2013

0 commentaires

Annie de VivieRestez au lit Madame !
Combien de fois ai-je entendu cette injonction pendant la dernière hospitalisation d’un proche ?

Alors que toutes les études montrent que pour bien vieillir, pour éviter les chutes graves et la grabatisation, rien ne vaut le fait de se tenir debout, au moins 20 minutes par jour.

Quant à l’activité physique adaptée (Une heure de marche par jour), elle n’a que des avantages. Aucun traitement médicamenteux n’a autant d’impacts positifs.
Se tenir debout, faire quelques pas, c’est vital. On évite de voir fondre ses muscles, et de voir tous les cycles vitaux se dérégler (cardiaques, respiratoires). Une dizaine de pas évite l’escarre, ouvre l’apétit, sans parler de la satisfaction de se sentir debout (un homme, une femme debout, citoyen jusqu’au bout que nous invitons à signer la pétition pour uen loi autonomie).

On ne le sait pas assez : le lit tue.

Je ne peux que regretter que les professionnels médicaux et para-médicaux ne soient pas plus persuasifs sur cet enjeu majeur.
Malheureusement, les soins (les toilettes) s’enseignent encore au lit” dans les écoles d’infirmières, d’aides-soignantes.

La peur des chutes, des glissades de ces corps peu vigoureux, sont trop fortes. Or c’est un cercle vicieux : moins on se met debout, moins on le pourra. Et on épuisera encore plus ses proches aidants dans la vie quotidienne.

A quand une prescription médicale Lever 20 minutes”, Réaliser 10 pas autour du lit pour éviter l’escarre” ?

Cela demande des aides (barres d’appuis, voire verticalisateurs), des techniques, bref un vrai savoir-faire porté par des professionnels éclairés et aguerris.

Il faut surtout comprendre que ne pas se tenir debout nuit à la santé, et qu’il ne faut jamais renoncer.

Partager cet article

Sur le même sujet