Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le coût des prothèses auditives responsable du développement des déficiences cognitives

Auteur Rédaction

Temps de lecture 5 min

Date de publication 18/11/2013

0 commentaires
Sur les six millions de malentendants vivant en France, seuls la moitié bénéficieraient de prothèses auditives.

En cause les tarifs exhorbitants demandés aux patients. Des tarifs qui sont d’ailleurs plus que difficiles à comprendre. En effet selon un article publié dans Le Parisien le 12 novembre dernier, ils pourraient atteindre jusqu’à 3000 euros alors que leur fabrication en Chine revient à environ 50 euros. Comme la Sécurité sociale ne rembourserait que 119 euros par prothèse et les complémentaires santé 350 euros environ, la somme exigée reste trop importante pour les particuliers. Elle représente plus de 1 000 euros par oreille.

Ça ne peut plus continuer comme ça”, dénonce, dans le parisien le Pr Christian Dubreuil, ORL aux Hospices civils de Lyon. Sur dix patients que je reçois en consultation et pour qui c’est une vraie nécessité de s’équiper, trois au maximum prennent rendez-vous avec un audioprothésiste. A chaque fois, c’est le prix qui dissuade les patients. Beaucoup renoncent à en porter”. (…) Ce sous-équipement est dramatique, poursuit-il. Tous les experts expliquent que les troubles de l’audition accélèrent la sénilité. Une récente étude, baptisée Acoudem et réalisée par des médecins spécialistes, a même prouvé que l’équipement en prothèses auditives était un facteur ralentissant l’apparition de la maladie d’Alzheimer !“

Pour Murielle Jamot, trésorière de la SOFRESC, Société Française de Réfléxion Sensori-Cognitive, qui a tenu le 16 novembre dernier, son colloque sur les troubles sensori-cognitifs (audition et mémoire), les sourds et malentendants sont 20% de plus que la population générale à souffrir de troubles cognitifs. D’ailleurs la recherche va enfin s’atteler à cette question. Les scientifiques américains s’apprêtent à lancer une grande étude. 7 000 personnes seront suivies durant trois ans. Le but : évaluer et prouver que les troubles de l’audition génèrent des troubles cognitifs.
Les résultats seront connus en 2020.

Sur la question du coût des prothèses, Murielle Jamot reste prudente. Elle invite d’une part à créer un parallèle entre les frais occasionnés par un appareillage et ceux générés par des troubles cognitifs. Elle insiste d’autre part sur le fait que le prix global annoncé prend en compte le suivi et les ajustements réalisés au fil des semaines, voire des mois, par l’audioprothésiste.

Il n’existe par ailleurs pas de régulation du marché car finalement peu de gens sont appareillés. Si demain on peut prouver que la perte d’audition joue un rôle important dans la perte d’autonomie, nous pouvons espérer une meilleure prise en charge. Nous attendons avec impatience le futur projet de loi” annoncé par Madame Delaunay.

Crédit REUTERS/​Michael Buholzer 

La France compte six millions de malentendants. Mais seulement la moitié d’entre eux sont équipés d’un appareil auditif. Un terrible constat qui a pour cause les tarifs de commercialisation de ces audio prothèses. Un véritable scandale” que dénonce ce mardi Le Parisien. Le quotidien assure en effet que le prix de ces prothèses peut atteindre, pour le matériel haut de gamme, les 3 000 euros. Alors même que leur fabrication en Chine revient à environ 50 euros. Une situation totalement ubuesque qui fait grincer des dents.

Ça ne peut plus continuer comme ça”, dénonce, dans le quotidien le Pr Christian Dubreuil, ORL aux Hospices civils de Lyon. Sur dix patients que je reçois en consultation et pour qui c’est une vraie nécessité de s’équiper, trois au maximum prennent rendez-vous avec un audioprothésiste. A chaque fois, c’est le prix qui dissuade les patients. Beaucoup renoncent à en porter.” Ce sous-équipement est dramatique, poursuit-il. Tous les experts expliquent que les troubles de l’audition accélèrent la sénilité. Une récente étude, baptisée Acoudem et réalisée par des médecins spécialistes, a même prouvé que l’équipement en prothèses auditives était un facteur ralentissant l’apparition de la maladie d’Alzheimer !

La situation est d’autant plus incompréhensible que selon les chiffres avancés par Le Parisien, la Sécurité sociale ne rembourse que 119 euros par prothèse et les complémentaires santé 350 euros environ. Dès lors, la personne malentendante aurait à sa charge plus de 1 000 euros d’équipements par oreille. Et ce n’est pas la première fois que les tarifs des prothèses auditives sont dénoncés. Déjà en septembre, un rapport de la Cour des comptes critiquait les prix opaques et une concurrence limitée entre les principaux producteurs”. Reste à savoir si la situation s’améliorera prochainement.


Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/protheses-auditives-fabriquees-50-euros-en-chine-elles-sont-vendues-jusqu‑3 – 000-euros-en-france-896920.html#zsgZcK6lThgHwPj2.99

Crédit REUTERS/​Michael Buholzer 

La France compte six millions de malentendants. Mais seulement la moitié d’entre eux sont équipés d’un appareil auditif. Un terrible constat qui a pour cause les tarifs de commercialisation de ces audio prothèses. Un véritable scandale” que dénonce ce mardi Le Parisien. Le quotidien assure en effet que le prix de ces prothèses peut atteindre, pour le matériel haut de gamme, les 3 000 euros. Alors même que leur fabrication en Chine revient à environ 50 euros. Une situation totalement ubuesque qui fait grincer des dents.

Ça ne peut plus continuer comme ça”, dénonce, dans le quotidien le Pr Christian Dubreuil, ORL aux Hospices civils de Lyon. Sur dix patients que je reçois en consultation et pour qui c’est une vraie nécessité de s’équiper, trois au maximum prennent rendez-vous avec un audioprothésiste. A chaque fois, c’est le prix qui dissuade les patients. Beaucoup renoncent à en porter.” Ce sous-équipement est dramatique, poursuit-il. Tous les experts expliquent que les troubles de l’audition accélèrent la sénilité. Une récente étude, baptisée Acoudem et réalisée par des médecins spécialistes, a même prouvé que l’équipement en prothèses auditives était un facteur ralentissant l’apparition de la maladie d’Alzheimer !

La situation est d’autant plus incompréhensible que selon les chiffres avancés par Le Parisien, la Sécurité sociale ne rembourse que 119 euros par prothèse et les complémentaires santé 350 euros environ. Dès lors, la personne malentendante aurait à sa charge plus de 1 000 euros d’équipements par oreille. Et ce n’est pas la première fois que les tarifs des prothèses auditives sont dénoncés. Déjà en septembre, un rapport de la Cour des comptes critiquait les prix opaques et une concurrence limitée entre les principaux producteurs”. Reste à savoir si la situation s’améliorera prochainement.


Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/protheses-auditives-fabriquees-50-euros-en-chine-elles-sont-vendues-jusqu‑3 – 000-euros-en-france-896920.html#zsgZcK6lThgHwPj2.99
Partager cet article

Sur le même sujet