Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Une Landru en jupons est soupçonnée de meurtre sur des hommes très agés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/11/2013

0 commentaires

Elle utilisait du Valium pour escroquer ses victimes

La police enquête sur les décès suspects de deux hommes âgés qui ont fréquenté une quinquagénaire, accusée d’empoisonnement 
Selon Le Parisien du 15 novembre, une Landru en jupons aurait séduit et empoisonné des retraités pour mieux s’emparer de leur argent, quitte à les laisser mourir à petit feu… L’enquête est menée par la police judiciaire de Nice (Alpes-Maritimes) dans le cadre d’une information judiciaire ouverte contre Patricia D., 53 ans, incarcérée à Bonneville (Haute-Savoie).
Cette femme est soupçonnée d’avoir utilisé du Valium à haute dose, ce qui aurait occasionné la mort de deux hommes, l’un à Nice, l’autre à Mouans-Sartoux. La liste des victimes pourrait être plus longue. 
Patricia D rencontrait ses cibles par l’intermédiaire d’une agence matrimoniale. Elle rencontrait des hommes très âgés comme Robert, 83 ans, qui a vécu plusieurs mois avec elle sur la Côte d’Azur et qui a porté plainte.
« Je ne sentais rien, je ne marchais pas droit, j’avais des conversations qui ne tenaient pas la route » a‑t-il confié au Parisien. 
La PJ s’intéresse au décès de deux hommes âgés de 85 et 66 ans, avec lesquels Patricia a entretenu une relation. Patricia aurait disposé d’une somme d’argent importante peu de temps après la disparition du premier, et elle est devenue légataire universelle du second. Les enquêteurs niçois demeurent prudents et discrets tant que l’enquête n’est pas achevée. 
Partager cet article

Sur le même sujet