Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Les générations, ensemble pour les fêtes !

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/12/2013

0 commentaires

Solidaires

Je partage le plaisir de Barbara Constantine, auteur d’ Et puis, Paulette…” tel qu’elle l’a exprimé au colloque Ircantec Intergénération : vers un nouveau lien social” ce 17 décembre à Paris.
Plaisir de voir que l’action utopiste de son roman (Des générations fragilisées qui décident de s’entraider en vivant ensemble sous un même toit), se décline aujourd’hui dans les têtes et dans les faits.

Les français se mobilisent spontanément pour accompagner une génération ou l’autre, notamment au sein de la famille. C’est bien normal. Comment s’étonner que l’intergénération soit l’un des critères clés des politiques publiques.
L’éducation nationale montre la voie avec des programmes sur le temps scolaire et péri-scolaire. Citons aussi le programme de l’Organisation mondiale de la santé : Villes Amies des ainés (Lyon, Dijon, Angers, Rennes…).

Tout le monde y gagne : les générations qui transmettent leurs savoirs (des plus anciens vers les plus jeunes et vice versa autour des technoogies), les logements qui deviennent abordables, les quartiers qui retrouvent le sourire et de l’énergie, les politiques publiques avec des citoyens impliqués, debout, jusqu’au bout.

Vivre ensemble, sous un même toit ou pas loin, dans une résidence intergénérationnelle, un Village Générations (près de Dijon), devient possible moyennant un accompagnement, un soutien, et donc des professionnels dédiés (d’où des crédits à intégrer dans le modèle économique des projets). L’intergénération ne se décrète pas, elle se vit” expliquait Pierre Henri Daure du Village Générations (Lauréat du Prix Vivre ensemble 2009). Elle sera soutenue (ou non) par des politiques nationales et surtout locales.

On peut compter aussi sur des initiatives associatives prometteuses comme Voisin’Age des Petits Frères des pauvres primé lui aussi par Agevillage. Où le Pari Solidaire pour mettre en relation vieilles personnes et étudiants.

A la veille des fêtes de fin d’année où 5 millions de personnes seront seules, rappellons aussi que la Fondation de France mobilise pour des Réveillons de la solidarité très intergénérationnels.

Les fêtes de fin d’année sont le moment de l’année où les générations se retrouvent, où la générosité prend le pas sur la morosité.
Je vous souhaite donc de très belles fêtes et vous donne rendez-vous le 6 janvier prochain.

Partager cet article