Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'Anah accroit ses aides au logement des personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/02/2014

0 commentaires

45 millions seulement bénéficient aux locataires et propriétaires âgés

Logo anahDominique Braye, président de l’Anah, et Isabelle Rougier, directrice générale, ont présenté le bilan des actions menées en 2013 ainsi que la feuille de route de l’Agence pour l’année 2014, lors de la cérémonie des vœux qui s’est tenue le 21 janvier.
Les aides distribuées par l’Agence nationale d’amélioraton de l’habitat (Anah) ont bénéficié, en 2013, au logement de 13.000 personnes âgées ou en perte d’autonomie. Ces travaux qui concernaient la mise aux normes énergétiques et l’adaptation du logement ont contribué au maintien à domicile d’autant de personnes âgées. En 2012, 11 000 logements occupés par des personnes âgées avaient bénéficié des aides de l’Anah. L’objectif 2014 vise 15.000 logements.
Le couplage adaptation — rénovation énergétique sera renforcé en 2013. La baisse des dépenses énergétiques participe en effet au maintien à domicile des personnes âgées.
Il faut toutefois remarquer que les budgets dédiés aux personnes âgées ou handicapées ne représentent que 45 millions d’euros (+26%), alors que 132 millions vont à la lutte contre l’habitat dégradé et 383 millions à la rénovation énergétique. 

Au total, en 2014, 38 000 logements devraient bénéficier du programme Habiter mieux” qui a pour but de lutter contre la précarité énergétique. 

Les 540,5 millions d’euros d’aides distribuées par l’Anah étaient en hausse de 60% en 2013. Ces aides n’ont atteint que 341 millions d’euros en 2012
L’Anah estime que 3,8 millions de ménages sont en situation de précarité car ils consacrent plus de 10% de leurs revenus à se chauffer. 87% de ces ménages logent dans le secteur privé et 62% d’entre eux sont des propriétaires à faibles revenus. 
Partager cet article

Sur le même sujet