Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Divorces blancs pour réduire les frais de la maison de retraite au Québec

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 14/02/2014

0 commentaires
Les représentants du Réseau des Fédérations de l’âge d’or du Québec (FADOQ) sont choqués que l’on recommande à des couples mariés depuis 30, 40 et même 50 ans de se séparer pour amoindrir la facture des coûts de logement et de repas dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

« Comme les revenus familiaux sont pris en compte lors de l’évaluation des paiements mensuels, le conjoint se voit forcer de contribuer lourdement au bien-être de son ou sa conjointe, parfois au détriment de sa propre qualité de vie. Il nous semble illogique d’en arriver là. Nous devons trouver des solutions adéquates à de telles situations », a affirmé le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont.

Le Québec ne s’est pas préparé à l’ampleur de ce phénomène de société.
Même si le réseau FADOQ est favorable à la politique de maintien à domicile, il s’oppose au gouvernement en demandant d’ouvrir de nouveaux CHSLD pour répondre à la forte demande due à l’augmentation rapide du nombre de personnes âgées. Ces CHSLD devant aussi pouvoir offrir des soins palliatifs.

Voir notre article sur le Label FADOQ vers les résidences pour personnes âgées

Partager cet article

Sur le même sujet