Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Initiative : un centre multi-handicaps ouvert à Paris

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 23/02/2014

0 commentaires

Il portera le nom du photographe Doisneau et sera ouvert sur la cité

Des personnes âgées en perte d’autonomie, de jeunes autistes ou des adultes en situation de handicap sont accueillis dans le centre Robert Doisneau qui a été conçu pour être ouvert sur le quartier. Près de 240 personnes vont investir ce tout nouveau lieu dans le nord du 18ème arrondissement de Paris.
Le Centre médico-social Robert Doisneau a pour mission de prendre en charge et d’accompagner la perte d’autonomie physique et psychique des adultes handicapés vieillissants, des personnes âgées et des jeunes autistes.

Financée par la Ville de Paris, la Région Ile-de-France et l’Etat, la gestion du centre est assurée par la Fondation Hospitalière Sainte-Marie. D’une capacité d’accueil de 190 places en hébergement et 50 en accueil de jour, le Centre comprend 5 structures :

  • un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) accueillant 110 personnes autonomes à très dépendantes, parfois atteintes de maladies dégénératives. Une prise en charge spécifique est proposée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer avec deux unités d’hébergement renforcé et un accueil de jour pour les personnes présentant des premiers signes de désorientation.
  • une MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) et un FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé) qui accueille des adultes handicapés atteints d’un déficit moteur avec ou sans troubles associés, dont l’état nécessite des soins constants (MAS) ou courants (FAM). Ces 2 structures accueillent notamment des personnes atteintes de sclérose en plaques, de séquelles d’accidents vasculaires cérébraux, de myopathies et des personnes polyhandicapées.
  • un IME (Institut Médico-Educatif)
  • un SESSAD (Service de Soins Spécifiques à Domicile) qui permet la prise en charge à domicile de jeunes autistes. L’accompagnement s’inscrit dans la continuité de l’histoire du jeune au sein de sa famille et le projet se définit en collaboration avec les parents, en s’appuyant sur les stratégies éducatives et les outils de communication adaptés au niveau de compréhension de chaque jeune accueilli.
  • Un centre médico-social ouvert sur le quartier des Poissonniers (18e)
Ce centre est conçu pour favoriser les rencontres entre des personnes dépendantes et les habitants du quartier. Cela se concrétisera par exemple avec :
- des commerces de proximité installés au pied du centre médico-social (un café-presse-sandwicherie, un salon de coiffure…) seront ouverts à la fois aux résidents et aux personnes extérieures, habitants du quartier.
- des évènements seront organisés dans ce centre afin de favoriser les rencontres autour d’un repas, lors d’une exposition, de journées portes ouvertes, de sorties organisées, de spectacles, etc.
Un programme culturel et participatif adapté à tous
Des animations variées et personnalisées 
Pour accompagner le projet de soins des patients, des activités artistiques, créatives, culturelles et sociales seront organisées : journées à thème, sorties, ateliers d’écriture et de photographie, jeux éducatifs, cuisine, dessins, peinture, musique, lecture, théâtre, séance de balnéothérapie ou Snoezelen (relaxation et détente par jeux de lumière, instruments de musique, arômes et huiles essentielles).
Un projet intergénérationnel
Les espaces communs du bâtiment ont été conçus pour encourager les rencontres entre résidents et favoriser les échanges entre générations dans le respect de l’intimité individuelle et des pathologies de chacun. Des activités communes aux établissements seront organisées : animations collectives, spectacles et sorties
Une exposition permanente de photographies de Robert Doisneau
En partenariat avec l’atelier Robert Doisneau, une centaine d’oeuvres du célèbre photographe sont exposées de façon permanente dans l’ensemble des parties communes du Centre et à la vue de tous. Les photographies ont été sélectionnées autour de l’idée de mixité et de diversité, et renvoient au quartier populaire du 18e arrondissement de Paris que Robert Doisneau connaissait et appréciait tout particulièrement.
Une terrasse végétalisée
Située sur le toit du bâtiment, elle est composée d’un jardin potager et d’un espace de détente. Le jardin potager accueillera des activités pédagogiques stimulantes et valorisantes avec les résidents. Les espaces de circulation dans les jardins favoriseront le repérage spatial et temporel en offrant un cadre agréable de promenade. L’évolution des saisons stimulera la découverte et la mémoire (évolution des couleurs, des senteurs). 
Partager cet article

Sur le même sujet