Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Arthrose : il n'y aura finalement pas de déremboursement

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/02/2014

0 commentaires
L’Association Française de Lutte AntiRhumatismale (AFLAR) peut se réjouir. Marisol Touraine, ministre de la Santé, a promis à maintes reprises de ne pas dérembourser les médicaments destinés aux patients souffrant d’arthrose.

En effet, ces déremboursements, programmés sur des traitements dits AASAL (anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente) et de viscosupplémentation par acide hyaluronique, soulagent des poussées douloureuses.

L’arthrose touche près de dix millions de Français. C’est dire si sa prévalence dans la population générale est importante. De plus, cette maladie est connue pour être particulièrement douloureuse et reste la 2ème cause d’invalidité.

Après avoir lancé une pétition et adressé une lettre ouverte au Président de la République, François Hollande, l’AFLAR entend la promesse de la ministre et attend maintenant la confirmation écrite de cette mesure. Car si ces traitements étaient déremboursés, il ne resterait que les antalgiques et les AINS comme moyens médicamenteux. De nombreux patients se retrouveraient alors en impasse thérapeutique.

Partager cet article

Sur le même sujet