Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : une équipe américaine met au point un nouveau test prédictif de la maladie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 17/03/2014

0 commentaires

Il est basé sur le niveau des graisses dans le sang

Le dernier né des tests expérimentaux capable de détecter la maladie d’Alzheimer est basé sur les lipides. 

Une équipe américaine dirigée par le Dr Mark Mapstone
a développé un nouveau test sanguin qui aurait une efficacité de 90 % dans la détection précoce des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer. Les resultats de leurs travaux ont été publiés dans la revue médicale Nature Medicine.

Les chercheurs américains ont mené pendant cinq ans un essai clinique sur 525 personnes en bonne santé âgées de 70 ans et plus. Au terme de l’étude ils se sont aperçus que 53 patients avaient développé les premiers symptomes de la maladie d’Alzheimer. En comparant les tests sanguins de ces personnes avec les tests de 53 autres personnes âgées demeurées en bonne santé, ils ont établi que le taux de présence des graisses des personnes malades avait baissé par rapport à celui des personnes en bonne santé.

Le test qu’ils ont mis au point est donc basé sur la détection de dix lipides (éléments graisseux) dans le sang. Ce test expérimental donnera lieu à un nouvel essai clinique dans les deux ans qui viennent.

Le Dr Mapstone a prévenu d’emblée qu’il ne s’agissait pas de mettre au point un produit grand public, mais un produit destiné aux médecins et aux laboratoires pharmaceutiques qui cherchent à réunir des patients en vue de mener des essais cliniques de médicaments. La commercialisation grand public n’est pas écartée, mais interviendra dans un second temps.
La question de savoir s’il convient de dépister massivement les personnes âgées en bonne santé n’a pas encore commencé d’être posée, mais son heure se rapproche à grands pas.
Partager cet article

Sur le même sujet