Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Laurence Rossignol, une féministe devient ministre de la Famille et des Personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 14/04/2014

0 commentaires

Elle va affronter un secteur impatient

Laurence RossignolLaurence Rossignol, 56 ans, sénatrice de l’Oise depuis 2011, a été nommée mercredi 9 avril, secrétaire d’Etat chargée de la Famille et des Personnes âgées. 
Le portefeuille de Michèle Delaunay a échu à une féministe, spécialiste des questions environnementales. Laurence Rossignol, 56 ans, ex-trotskyste, devient ministre de la famille mais aussi des personnes âgées, dossier auquel rien ne la prédisposait. 
Entrée en politique en 1973 avec la loi Debré sur l’enseignement, Laurence Rossignol adhère à la Ligue communiste révolutionnaire, qu’elle quitte en 1981 pour adhérer au Parti socialiste. 
Elle appartient à la gauche du PS et s’est fait remarquer au sein du mouvement « la Gauche durable », qui voulait repenser les mécanismes de la croissance. Cette porte parole du PS a été proche de Ségolène Royal jusqu’à sa défaite aux présidentielles de 2007. Elle se rapproche alors de Martine Aubry. 
Juriste de formation, journaliste à la Vie ouvrière, le journal de la CGT, elle a effectué une partie de sa carrière politique au sein de différents cabinets (Laurent Fabius, Frédérique Bredin) mais aussi au Conseil économique et social.
Les professionnels du secteur gérontologique ont accueilli sa nomination avec bienveillance mais aussi impatience. L’AD-PA, l’association des directeurs de maisons de retraite, espère ainsi qu’elle « fera preuve du même engagement, du même dynamisme et du même sens de l’écoute que son prédécesseur, Michèle DELAUNAY, qui restera l’une des grandes Ministres que le secteur a connu ». 

Le Synerpa, le syndicat des maisons de retraite privées, a annoncé la nomination de Mme Rossignol à ses adhérents et annonce qu’il ne « manquera pas d’aller très prochainement à la rencontre de notre nouvelle secrétaire d’Etat ».

L’Una, l’Admr, l’Adessa et la Fnaafp Csf, soit les quatre fédérations représentatives de la Branche de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile ont aussi demandé « à être reçues le plus rapidement possible par Mme Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat en charge de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie, mais aussi par Mme Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées et de l’exclusion ».

France Alzheimer a organisé le 9 avril une manifestation pour attirer l’attention sur les urgences du secteur.

La Fnapaef (personnes âgées et leurs familles) a publié le 7 avril un long communiqué ou toutes les exigences passées et présentes de l’association sont listées

Une chose est sure : les professionnels du secteur ne laisseront à Mme Rossignol un temps exagéré pour se mettre au fait des dossiers.
Partager cet article

Sur le même sujet