Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : un fauteuil médicalisé pour le diagnostic rapide

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 28/04/2014

0 commentaires

Expérimentation dans quatre ehpad

Fauteuil Télé médecineCheck@flash, créé par la société StreamVision, est un fauteuil d’aide au diagnostic médical rapide. Il est conçu pour permettre un suivi de l’état de santé des résidents en ehpad, établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

La personne s’assoit dans un fauteuil confortable et une dizaine de capteurs entrent en action pour mesurer les fonctions vitales, notamment le cœur. Une soixantaine de pathologies peuvent être décelées en 7 minutes grâce à 10 capteurs non invasifs.

L’examen est sans douleurs autres que celle de réussir à s’y installer. Equipé de roulettes et transformable en position brancard, le fauteuil peut être roulé jusqu’au lit du patient. Sa conception intègre les difficultés des personnes à mobilité et gestuelle réduites.

Le fauteuil est connecté par Internet à un médecin qui décidera de l’utilité d’un transfert aux urgences. Check@flash est doté d’un logiciel de corrélation des données qui permet de faire la synthèse de tous les capteurs, donnant ainsi au médecin une vision en temps réel de l’état exact du patient. Il permet également de déclencher des alarmes si les mesures prises dépassent les paramètres acceptables.

Le fauteuil peut être utilisé sans assistance médicale. Check@flash comprend une interface audiovisuelle qui guide le patient lors de l’utilisation du fauteuil. Les résultats de cet examen sont alors stockés sur une clé USB dédiée au système aux côtés des données personnelles du patient (telles que sa photo, son identité, son adresse…), comparés aux précédents, et éventuellement envoyés de manière sécurisée par Internet aux médecins compétents.

Le fauteuil Check@flash apporte une réponse rapide aux populations situées dans un désert médical, aux résidents des ehpads, aux services d’urgence des hôpitaux. Il peut également être utilisé dans le gares, aéroports, ambulances, SAMU, conventions, hôtels, clubs, bâteaux de croisière…

Check@flash fait l’objet d’une expérimentation dans quatre Ehpads (deux privés et deux associatifs) à Sartrouville, Bondy, le Bourget et Saint-Gobain. Ils ont été choisis pour leur ouverture aux nouvelles technologies et leur volonté d’expérimenter de nouveaux outils d’aide au diagnostic.
Partager cet article

Sur le même sujet