Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Liberté, égalité, fraternité et accessibilité

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 12/05/2014

0 commentaires

Annie de VivieCette semaine, les valeurs de notre République sont à nouveau interpelées :

La liberté, de vieillir, avec ou sans difficultés, à son domicile ou non, avec ou sans robots gériatriques, intelligents, communiquants, bienveillants (comme celui de la Léa) … mais jusqu’où ?

L’égalité de vivre et vieillir avec ou sans handicaps. Aujourd’hui la France reste discriminante avant/​après 60 ans, avec la Prestation de compensation des handicaps (PCH) avant 60 ans et l’APA (Allocation de solidarité pour l’autonomie) après 60 ans, moins favorable.

La fraternité : à la veille de l’élection européenne, un collectif Inter-associatif rappelle que l’Europe, c’est nous”. A nous de savoir si on la veut sociale, solidaire.
La France a fait le choix d’un 3ème fonds d’urgence de l’aide à domicile de 30 millions d’euros… faute d’une nouvelle loi structurant un droit à compensation des situations de handicap quel que soit l’âge”. Face aux besoins démographiques, aux tensions sur les finances publiques nationales et locales, on risque d’avoir besoin d’un nouveau fonds d’urgence” rapidement !

Et cette semaine : la mobilisation pour l’accessibilité des lieux publics, culturels, des technologies… s’invite aussi au débat.
L’échéance de la loi de 2015 ne sera pas respectée. Le Sénat a donné son feu vert le 28 avril 2014 au projet de loi habilitant le gouvernement à légiférer par ordonnance sur de nouveaux délais, allant de trois à neuf ans. Selon l’APF (association des paralysés de France), « après bientôt 40 ans d’attente et deux lois inappliquées en matière d’accessibilité », il est temps de se faire entendre. Elle appelle à manifester Place de la République à Paris ce 13 mai de 11h à 15h.

Notre République n’est pas encore exemplaire dans son traitement des citoyens quel que soit leur âge et leur handicap.

Citoyens : à vous de jouer !

Partager cet article

Sur le même sujet