Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Une société accessible à qui ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 19/05/2014

0 commentaires

Annie de VivieLa future loi d’Adaptation de la société au vieillissement veut dynamiser des territoires, des logements, des services pour les rendre plus accessibles, plus adaptés”.

Mais adaptés, accessibles à qui ?

Quand on cherche à répondre aux critères d’une Ville amie des ainés” (VADA) on examine ses trottoirs, ses services publics, ses commerces, l’accès aux transports publics, le temps pour traverser au feu rouge etc.

Ainsi à New York, labélisée Ville Amie des Ainés, des terre-pleins ont-ils été installés au milieu de certaines avenues pour permettre de les traverser… En deux temps.

Répondre à ces critères permet aux vieilles personnes qui marchent moins vite, voient et entendent moins bien, de ne pas être condamnées à rester cloitrées chez elles.… Elles sont encouragées ainsi à sortir, faire leur courses, aller chez leur médecin.

Il est bon de rappeler toutefois que ces adaptations vont bénéficier à tous : au quadragénaire qui s’est cassé un pied, au parent qui pousse la poussette du jeune enfant, à la personne active et surchargée de paquets, et bien sûr à la personne handicapée…

Bref, réfléchir à la qualité d’usage des équipements quel que soit l’âge” de l’utilisateur, c’est faire avancer l’ensemble d’une société pour tous les âges.

Adapter les logements (barres d’appuis, éclairages, tapis anti-dérapants) permet d’éviter les chutes et des accidents domestiques à tous les âges.

La France n’a pas encore perçu l’intérêt pour tous” de cette mise en accessibilité.

Nous n’avons pas les capacités d’investir ?
Certes nous ne pourrons pas rattraper notre retard en un jour mais il nous faut agir avant que le nombre de personnes vivant avec des pluri-mini-handicaps ne soit si important que les conséquences financières des accidents, chutes, isolements… ne nous submergent.

Vive les villes, les habitats, les services design pour tous” (et bien sûr pour les aînés) !

Partager cet article