Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : les vieux, ces incapables !

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/06/2014

0 commentaires

Annie de VivieAu lendemain de la journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées, ce 15 juin 2014, saluons le rapprochement des deux associations françaises Alma (allô maltraitance) et Habeo en une fédération 3977. Des équipes resserrées, un projet associatif fédérateur et des moyens mutualisés pour répondre aux appels sur la plateforme d’écoute nationale, à connaître et utiliser : le 3977.

Parmi les principales causes de maltraitance, on trouve la maltraitance financière. Un projet de loi dit Autonomie prévoit d’interdire les dons ou legs au profit des personnes qui interviennent au domicile d’une personne âgée..

Et revoilà l’âgisme.

En effet, sous couvert de protection légitime des droits des personnes, l’Observatoire de l’Agisme pointe un projet de loi qui prévoit de réduire la liberté de la personne âgée et/​ou handicapée, quelle que soit sa capacité à décider de ce qu’elle veut faire de ses biens, en lui interdisant de donner ou léguer aux intervenants à domicile”.

Pourquoi une seule catégorie de destinataire ? Pourquoi attenter à une liberté de donner, de léguer ? Est-ce juste pour se donner bonne conscience ? Est-ce pour favoriser le maintien du patrimoine au sein de la famille ?

L’Observatoire de l’Agisme estime que ce projet de loi en apparence généreux, protecteur, aboutit à transformer toutes les personnes vulnérables, âgées et/​ou handicapées, en incapables”.

Restons vigilants et conscients de notre âgisme individuel et collectif.

Partager cet article

Sur le même sujet