Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alcoolisme, le baclofène remboursé par la sécurité sociale

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/06/2014

0 commentaires

Le baclofène officiellement autorisé

Le baclofène est désormais remboursé par la sécurité sociale. Ce médicament commercialisé depuis 1975 pour traiter les contractures musculaires était déjà largement prescrit pour une autre indication : l’aide à l’arrêt de l’alcool. Un sujet qui touche aussi les aînés.

C’est le professeur Olivier Ameisen qui avait découvert cette propriété du bacolfène.

Alcoolique lui-même, ce cardiologue a essayé tous les traitements disponibles avant de tester ce médicament destiné aux spasmes musculaires. Résultat : la fin de ses compulsion à consommer de l’alcool. Il avait fait part de sa découverte au grand public dans un livre, publié en 2008, « Le dernier verre ». L’engouement est immédiat chez les malades, mais seuls quelques rares médecins prennent le risque de prescrire du baclofène « hors autorisation de mise sur le marché » (AMM).

En 2012, suite à de nouvelles études, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé considère que les bénéfices cliniques de ce traitement contre l’alcoolodépendance sont bien réels. Les médecins sont autorisés à le prescrire « au cas par cas ».

Un an plus tard, en avril 2013, les médecins se mobilisent. Plusieurs professeurs réputés avec en l’ancien président du comité d’éthique, le Pr Didier Sicard, lancent une pétition. Ils souhaitent sortir de l’illégalité quand ils prescrivent ce médicament. Leur combat a finalement porté ses fruits puisque L’arrêté instituant le remboursement du baclofène dans le cadre du traitement de la dépendance à l’alcool est paru vendredi 13 juin 2014 au Journal officiel.

Pour plus d’informations sur l’alcoolisme chez les personnes âgées, lire notre article « Les aînés et l’alcool par P.Menecier aux édition Erès » 

Partager cet article

Sur le même sujet