Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les petits frères des Pauvres militent pour faciliter l'habitat partagé pour les personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/07/2014

0 commentaires
Logo Petits frères des pauvresFrançois-Xavier Turbet Delof (les petits frères des Pauvres — Association de Gestion des Etablissements) et Celestina Besagni proposent dans le mensuel Direction(s), une tribune qui recense des solutions alternatives aux établissements avec des expérimentations de lieux de vie en phase avec les attentes des personnes âgées et particulièrement celles à faibles revenus.

Domiciles regroupés, colocation, petites unités de vie (PUV), béguinage, immeuble intergénérationnel… Depuis de nombreuses années, des initiatives associatives ou citoyennes ont vu le jour afin de proposer à des personnes âgées une offre de lieux de vie autre que l’établissement. Si les appellations et les modes d’organisation sont multiples, ils reposent sur les mêmes principes. Ce sont des lieux de petite capacité, impliquant les habitants et leurs proches au quotidien et favorisant une forme de soutien mutuel. Ils permettent une mutualisation des moyens matériels et humains afin d’apporter à tous les soutiens nécessaires pour une qualité de vie satisfaisante face à la perte d’autonomie, et privilégient une approche « logement domiciliaire » plutôt qu’« établissement ».

Pour en savoir plus

Partager cet article

Sur le même sujet