Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Technologies : Attention à l'envahissement, révèle une étude menée par Enéo

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/07/2014

0 commentaires
Bracelet géolocalisateur, détecteur de chute, vidéo transmission, pilulier électronique, envois des données médicales au médecin par un simple clic… Les gérontechnologies sont de plus en plus présentes dans le quotidien de nos aînés. Si elles rendent des services incontestables, elles peuvent aussi se révéler envahissantes, comme le souligne une étude réalisée par Enéo, mouvement social des aînés développé en Belgique.

Les gérontechnologies se révèlent précieuses au quotidien. E

lles améliorent la sécurité des âgés, rassurent les personnes comme leurs aidants et favorisent le maintien à domicile en conférant plus d’indépendance aux personnes. Les professionnels, comme les aidants familiaux, utilisent ces outils pour accompagner leurs proches. ils en sont d’ailleurs le plus souvent les prescripteurs.

Mais on peut toutefois s’interroger sur les questions éthiques soulevées par l’utilisation de ces technologies : comment préserver l’intimité de la personne ? ne pas s’immiscer dans sa vie privée ? Lutter contre la tendance naturelle à contrôler ses allers et venues ? Et pourquoi pas imaginer une baisse des visites réelles au profit d’un appel skype ?…

Si ces questions doivent être posées, il n’en reste pas moins que les gérontechnologies existent et font aujourd’hui partie du quotidien. Reste à savoir quel usage on en fait…

Énéo, mouvement social des aînés, est une ASBL qui compte 40.000 membres en Fédération Wallonie-Bruxelles. Mouvement d’éducation permanente et partenaire de la Mutualité chrétienne, Énéo a notamment pour mission de prendre et d’appuyer toute initiative visant une véritable promotion de l’autonomie et du bien-être physique, mental et social des aînés. Par cette étude, le mouvement entend encourager la conception de gérontechnologies éthiques, dans le souci de tous les aînés.

Partager cet article

Sur le même sujet