Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les personnes âgées prennent trop de médicaments en maison de retraite

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/07/2014

0 commentaires

Les résidents des Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendante (EHPAD) vivent avec plusieurs pathologies invalidantes et donc beaucoup de médicaments, près de cinq par jour en moyenne pour les personnes de plus de 85 ans, avec le risque d’effets indésirables et iatrogènes.

La Haute autorité de santé (HAS) veut notamment limiter la prescription des psychotropes (anxiolytiques, hypnotiques, neuroleptiques, antidépresseurs pour l’essentiel).

En 2010, l’hôpital gériatrique les Magnolias a réussi à montrer qu’avec l’approche non médicamenteuse Humanitude, la consommation des neuroleptiques avait été divisé par sept , malgré les troubles du comportements des personnes accueillies.

Le groupe de maison de retraite privée Korian vient de présenter les travaux de son institut du bien vieillir”. Cinq EHPAD parisiens ont proposé des outils d’information aux médecins prescripteurs (le livret du médicament), de Animations flash” (promenades, activités manuelle, écoute) pour distraire le résident en cas de crise d’angoisse, et l’installation de PASA (pôles d’activité et de soin adapté). L’Institut mesure une prescription nettement moindre de neuroleptiques (11,8% versus 24,7% pour la moyenne nationale).
Le nombre total de médicaments distribués est lui passé de 6,4 à 6,1 toujours à 3 prises par jour.

L’enjeu est d’encourager les personnes âgées et leurs proches à questionner les médecins généralistes sur les traitements médicamenteux prescrits, afin de tenter de les limiter au maximum.

Partager cet article

Sur le même sujet