Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La Caisse des dépôts crée Certivia pour relancer le viager

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/09/2014

0 commentaires

Relancer le marché pour financer la perte d’autonomie

Le jour même où les députés ont examiné à l’Assemblée le projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, la Caisse des Dépôts et Consignations, huit investisseurs institutionnels et le Conseil supérieur du notariat (CSN) ont lancé un fonds d’acquisition de biens immobiliers en viager, baptisé Certivia.
Le dispositif Certivia a pour but de permettre aux seniors propriétaires de leur logement de compléter leurs revenus. Certivia se porte acquéreur de biens immobiliers (en priorité des appartements) auprès de particuliers âgés d’au-moins 70 ans : ceux-ci touchent un capital nommé bouquet” complété par une rente à vie, tout en restant dans leur logement, comme dans un viager classique.
Le but de l’opération vise à amplifier un marché très minoritaire qui atteint à peine 4 000 transactions par an (1%), dont un tiers de ventes intra-familiales, Pour la CDC, le viager peut jouer un rôle dans le financement de la perte d’autonomie. Même si aujourd’hui l’achat en viager demeure très marginal.
Le viager a périclité du fait de l’allongement de la durée de la vie – Jeanne Calment, morte à 122 ans avait cédé son appartement en viager – et aussi des exigences des vendeurs, qui réclament souvent une rente élevée.

Certivia, qui aura finalisé son tour de table sitôt 150 millions d’euros collectés vise l’achat de 400 biens immobiliers en 5 ans, avec un placement d’une durée de 25 ans. Les opérations auront lieu surtout en Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur, ainsi que Lyon et d’autres grandes métropoles, où le marché immobilier actif assure une revente sans problème.
Une réflexion est en cours sur la création d’un outil équivalent permettant aux bailleurs sociaux d’acheter en viager, avec le concours de fonds d’épargne, des biens immobiliers qui viendraient accroître leur patrimoine HLM.
Partager cet article

Sur le même sujet