Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Petites retraites : revalorisation ou non revalorisation ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/09/2014

0 commentaires

La confusion règne

Manuel Valls, premier ministre, entend-il faire un geste en faveur des personnes âgées les plus démunies ? Il pourrait annoncer une revalorisation de l’Aspa, l’aide qui a remplacé le minimum vieillesse. 
Les pensions de retraite inférieures à 1.200 euros ne seront pas revalorisées au 1er octobre en raison de la très faible inflation”, avait annoncé vendredi 12 septembre, le ministère des Affaires sociales.

Le mécanisme de revalorisation, appliqué comme prévu, conduit (…) mécaniquement à une stabilité des pensions inférieures à 1.200 euros (+0,5% d’une part, ‑0.5% d’autre part)”, indiquait un communiqué gouvernemental.

Cette décision avait provoqué la colère des organisations syndicales. 
La CFDT avait estimé que l’argument technique de la faible inflation était inaudible pour les personnes concernées qui vivent près du seuil de pauvreté”.
Conscient du malaise, le gouvernement a donc laissé présager un coup de pouce qui pourrait prendre la forme d’une revalorisation de l’Aspa, l’allocation qui remplace le minimum vieillesse.

Manuel Valls devrait dissiper les doutes et les questions mardi 16 septembre à l’occasion de sa déclaration de politique générale. 
Partager cet article

Sur le même sujet