Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Laurence Rossignol présente sa loi aux personnes âgées et aux aidants

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/09/2014

0 commentaires

Un esprit moderne et positif sur le vieillissement

Laurence RossignolLaurence Rossignol, secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, présente aux lecteurs d’Agevillage la future loi d’adaptation de la société au vieillissement.

L’esprit de la loi est d’anticiper le vieillissement et d’éviter la perte d’autonomie. Pour vivre vieux, il faut vieillir jeune”, c’est l’esprit de la loi, sourit la ministre, qui rappelle que 80% des plus âgés vivent bien sans perte d’autonomie lourde.
Elle souligne l’âme généreuse de cette loi, attentive, moderne, répondant aux attentes et besoins des plus âgés, moins performants”, moins rapides, moins connectés. Un éloge de la différence, affirme la ministre.

La loi veut répondre à l’attente des plus âgés : bien vieillir à domicile.
Les projets de la loi sont financés par la cotisation additionnelle d’aide à l’autonomie (CASA) financée par les seuls retraités à hauteur de 645 millions d’euros.

La ministre pointe en priorité :
> 350 millions d’euros pour réhausser l’APA (1 heure d’aide par jour pour les personnes les plus handicapés : Gir 1)
> 78 millions d’euros pour un droit au répit des aidants qui ont du mal à se reconnaître comme tels (500 euros par an)
> Le renforcement des politiques d’urbanisme (pour développer des villes amies des ainés”), d’adaptation des logements (aides techniques), de transports (à la demande, souples).

La CASA sera fléchée dès le vote de la loi dans la deuxième moitié de l’année 2015”, précise Laurence Rossignol.

Voir Laurence Rossignol en images dans son bureau au ministère.

Partager cet article

Sur le même sujet