Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Lutter contre la douleur chronique par un peu d'exercice physique

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/09/2014

0 commentaires

Des chercheurs australiens affirment que c’est possible !

Les travaux de chercheurs australiens (Medicine & Science in Sports & Exercise) montrent que l’exercice physique régulier réduit l’impact de la douleur. 

Des chercheurs australiens de l’Université New South Wales et du Neuroscience Research Australia à Sydney ont comparé la sensibilité à la douleur de deux groupes de 12 adultes en bonne santé. Le premier groupe a été composé d’inactifs, qui ont accepté de s’engager dans un programme d’entraînement physique (groupe actif), tandis que le second groupe a continué de demeurer inactif pendant les six semaines de l’étude. 

Les chercheurs qui connaissaient l’effet anti-douleur de l’exercice physique voulaient tester la perception de la douleur par les participants au test, lequel consistait en trois séances de vélo d’appartement par semaine.

Les investigateurs australiens ont distingué deux seuils de douleur différents. Le premier était celui ou la douleur surgit et le second ou la douleur devient insupportable. Deux outils ont été utilisés pour déterminer ces seuils. Dans le premier cas, un appareil a infligé une pression croissante sur la peau, dans le second, un brassard gonflé progressivement a infligé une pénibilité vite insupportable.

Au terme des six semaines de l’étude, les 24 volontaires ont été invités à refaire les tests. Les participants au groupe des « inactifs » ont retrouvé les mêmes seuils alors que dans le groupe actif : la tolérance à la douleur s’est avérée plus grande : la pression infligée par le brassard a été supportée plus longtemps avant d’être jugée insupportable.

L’intérêt de cette étude est de montrer qu’il est possible d’éviter les médicaments pour juguler la douleur. 
Partager cet article

Sur le même sujet