Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les troubles visuels ont un rôle dans le déclin cognitif

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 13/10/2014

0 commentaires

Une étude américaine publiée dans Archives of Ophtalmology

Le déclin cognitif n’est pas toujours lié à la maladie d’Alzheimer. Une récente étude publiée dans la revue américaine Archives of Ophthalmology (Volume 130, page 895) ajoute une nouvelle piste de recherche : le déclin visuel. Les personnes âgées souffrant de cataracte ou de rétinopathie peuvent expérimenter des troubles cognitifs légers.
La recherche a été menée sur 1 179 patients, âgés de 60 à 80 ans. Alors que nombre d’études se sont focalisées sur le lien existant entre une vision déficiente et des fonctions cognitives appauvries, cette recherche est la première à lier les maladies de la vision au déclin cognitif.
Les chercheurs n’ont pas cherché à démontrer qu’il existait un lien entre le glaucome ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et un trouble de la cognition. Ils ont seulement voulu souligner que la cataracte et la rétinopathie diabétique pouvaient jouer un rôle d’indicateurs et de vecteur dans les déficiences cognitives. 
Ces résultats, bien qu’imprécis, rendent le diagnostic visuel très important avant le lancement d’un autre traitement. 
Partager cet article

Sur le même sujet