Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

A Nantes, des logements évolutifs… adaptés aux besoins des plus âgés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/10/2014

0 commentaires

Place des érables à NantesLe programme Place des érables, proposé à Nantes par le promoteur local REALITES a ceci d’original qu’il propose des logements pouvant s’adapter aux différents âges de la vie et à l’apparition de nouveaux besoins.

Cloisonnable pour créer de nouvelles chambres en fonction des besoins (comme l’arrivée d’un enfant par exemple), l’appartement est aussi pensé pour permettre une installation en domotique lorsque les premiers signes d’une perte d’autonomie s’installe.

En effet, dès leur livraison, les murs des appartements seront équipés de fourreaux, de manière à caser les éléments de câblage et de plomberie, en fonction des aménagements souhaités. Il sera ainsi aisé d’installer un chemin lumineux, par exemple, ou un détecteur de chute.

L’architecte de la résidence, Sandra Planchez, a conçu ce projet dans un souci constant de mixité. 

Mixité sociale, avec une offre de quelques logements sociaux ; intergénérationnelle ensuite ; mixité d’utilisation, avec des locaux commerciaux en rez-de-chaussée, des bureaux au 1er et 2ème étages, puis des logements jusqu’au sixième étage ; mixité des occupants aussi, avec l’installation de deux terrasses destinées à accueillir les résidents comme les salariés à l’heure de la pause déjeuner.

La construction du programme Place des érables démarrera au premier trimestre 2015, pour une livraison prévue au début 2017. Selon la typologie des logements et leur exposition (vue sur la Loire notamment), les prix s’établissent entre 3 700 € et 4 200 €. 

La commercialisation sera lancée à la fin du mois d’octobre.

Ce programme devrait plaire aux seniors, si l’on en juge par les résultats de l’étude lancée en juillet dernier par les seniorales. sur l’utilisation des nouvelles technologies. La consultation n’est pas achevée mais elle révèle déjà que les trois quarts des répondants estiment qu’une installation domotique de base améliore le quotidien et 43% que la mise à disposition de nouvelles technologies et services serait un critère dans le choix d’une résidence seniors.

Partager cet article

Sur le même sujet