Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'agence européenne du médicament innocente le vaccin Fluad des onze décès survenus en Italie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/12/2014

0 commentaires
L’Agence européenne des médicaments (EMA) a, le 3 décembre 2014, mis hors de cause le vaccin Fluad de Novartis concernant les décès survenus en Italie. L’EMA a conclu qu’aucune preuve n’est venue démontrer la responsabilité du produit du groupe bâlois. L’agence italienne des médicaments (AIFA) avait retiré de la vente deux lots de Fluad le 27 novembre dernier, comme mesure de précaution.
L’EMA précise que le Fluad est utilisé chez les personnes âgées (65 ans et plus). Celles qui souffrent de polypathologies sont exposés à un risque accru de complications de santé. Le Comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC ) de l’Agence européenne des médicaments qui a examiné le cas a conclu qu’il n’y a pas de preuve de causalité entre les décès en Italie et l’administration du Fluad.
La justice italienne avait indiqué lundi qu’elle enquêtait sur douze décès inexpliqués qui pourraient être liés au vaccin contre la grippe du groupe pharmaceutique Novartis.
Lors de l’actuelle campagne contre la grippe en Italie, quelque 4 millions de personnes ont été vaccinées avec le produit de Novartis. Il est également utilisé en Autriche, Allemagne et Espagne, précise l’agence européenne.
Partager cet article

Sur le même sujet