Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etude : "vieillir jeune" éloigne le risque de mortalité

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/12/2014

0 commentaires

Se sentir jeune réduit le risque de mortalité cardiovasculaire précoce

Se sentir jeune aurait un effet positif sur la mortalité, indique une étude anglaise publiée par le JAMA Internal Medicine online. 

Une étude britannique publiée dans la revue médicale américaine JAMA Internal Medicine a fait le constat que les gens qui se sentent plus jeunes que leur âge réel ont un taux de mortalité plus faible que les autres. Les chercheurs ont pris en considération l’ensemble des données d’une étude sur le vieillissement menée auprès de 6.489 personnes, âgées en moyenne de 65,8 ans.
Plus des deux tiers des personnes de la cohorte (69,6%) se trouvaient plus jeunes que leur âge réel — de trois à quatre ans – tandis que 25,6% avaient le sentiment d’avoir l’âge qu’ils avaient. Moins de 5% (4,8%) avaient l’impression d’être plus vieux de plus d’un an. 

L’étude a duré 99 mois. A son terme, il est apparu que le taux de mortalité des personnes qui se percevaient comme plus jeunes était de 14,3%, contre18,5% dans le groupe qui vivait en adéquation avec son âge réel. Le groupe des personnes qui se sentait plus vieux que son âge chronologique a révélé un taux de mortalité de 24,6%.

L’étude a révélé un lien important entre la perception de l’âge et la mortalité cardiovasculaire. Les mécanismes sous-jacents à ces liens méritent d’être étudiés davantage, en les élargissant à un plus grand éventail de comportements favorisant la bonne santé, comme le fait de maintenir un poids sain, de suivre les recommandations médicales et d’avoir un sens du contrôle de soi et le désir de vivre parmi ceux qui se sentent plus jeunes que leur âge”, estiment les auteurs, dont le Dr Isla Rippon de l’University College London. 

L’idée que le désir de vieillir jeune” puisse devenir un jour une composante de santé dispose désormais d’une base scientifique sérieuse. 

Reférence.
Feeling Old vs Being Old.
Associations Between Self-perceived Age and Mortality
Isla Rippon, MSc1 ; Andrew Steptoe, DSc1
JAMA Intern Med. Published online December 15, 2014. doi:10.1001/jamainternmed.2014.6580
Partager cet article

Sur le même sujet