Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Rétrospective Agevillage : les actualités sur le vieillissement en 2014

Auteur Rédaction

Temps de lecture 22 min

Date de publication 19/01/2015

0 commentaires

Agevillage vous propose sa rétrospective de l’année 2014.
Bonne lecture !

Politique

Michèle Delaunay, ministre des personnes âgées finalise une loi sur l’adaptation de la société au vieillissement.

Suite de la défaite de la gauche aux élections municipales de 2014, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, présente la démission de son gouvernement. En mars, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur sortant, le remplace à l’hôtel Matignon. En avril, Michèle Delaunay, ministre en charge des personnes âgées est remplacée par Laurence Rossignol.
Ce changement de personne n’implique pas un changement de politique. La loi sur la préparation de la société au vieillissement (dite loi Autonomie) est reprise telle quelle par la nouvelle ministre qui, confirme ce que l’on savait déjà : la loi n’est financée qu’à hauteur de 650 millions d’euros issus d’une taxe sur les retraites et ne viendra aider que les personnes âgées en perte d’autonomie à domicile. Le reste à charge des familles qui ont un proche en maison de retraite devra attendre… des jours meilleurs. Les protestations des associations de patients et de familles n’y changeront rien.

La loi Autonomie est validée par les députés à la mi-septembre, mais n’est toujours pas inscrite à l’agenda sénatorial du premier semestre 2015. Elle sera applicable au 1er janvier 2016.

Le gouvernement Valls lance un projet de simplification du découpage territorial (commune, département, région…), mais les résistances sont fortes.

Parallèlement, la chasse au « gaspi » s’intensifie et le médicosocial souffre : la Drees montre que les plans d’aide APA ont baissé de 4%, le PLFSS rectificatif 2014 supprime 43 millions d’euros de crédit aux personnes âgées, les aides sociales sont gelées ainsi que les retraites. Le gouvernement tente d’enrayer la hausse des dépenses départementales et régionales.

Acte 2 de l’APA : Michèle Delaunay mise sur 370 millions d’euros en 2014 (14 janvier)

Je veux être la pétroleuse du monde de l’âge », clame Michèle Delaunay lors de ses voeux à la presse (02 fev)

Pour vivre, il faut 1.490 euros par mois, selon les Français — Baromètre DREES (10 fev)

Loi autonomie en établissement : les résidents devront patienter (17 fev)

Loi autonomie : France Alzheimer, associations de famille et professionnels s’impatientent (14 avril)

Laurence Rossignol, nouvelle secrétaire d’état aux personnes âgées et à la famille (14 avril)

Le gel des aides sociales contribue lourdement au plan d’économie du premier ministre. Réactions.

Projet de loi autonomie : l’inquiétude monte (22 avril)

Le gouvernement promet un geste pour les petites retraites (5 mai)

La prise en charge des lunettes à verres simples par les mutuelles, limitée à 450 euros dès 2015 (12 mai)

1 – 0 pour le match Alstom versus loi autonomie (23 juin)

Loi vieillissement : le volet « domicile » validé par les députés (15 septembre)

Maladie d’Alzheimer

Les maladies neurodégénératives représentent un fléau sanitaire et économique qui touche tous les pays.

Les coûts de recherche élevés poussent les laboratoires à mutualiser leurs travaux.

Au plan social, les dépenses des familles liées à la maladie représentent un coût croissant : 1 500 € de reste à charge pour les familles selon France Alzheimer. Aux Etats Unis, quelques études montrent que le « cout social de la maladie » dépasse aujourd’hui les dépenses liées au cancer ou aux maladies cardiovasculaires.

En France, le Plan Alzheimer devient un Plan maladies neurodégénératives. Sa faible dotation (un demi milliard d’euros environ), l’opacité quant à l’origine des crédits, font grincer les dents des associations de patients.

Généralisation des inégalités oblige, la prise en charge est de plus ou moins bonne qualité selon les départements, indique France Alzheimer.

USA : 10 laboratoires font recherche commune sur le diabète et Alzheimer (10 fev)

7 millions de patients Alzheimer en Europe : les recommandations de la coopération européenne pilotée par l’HAS en France (02 avril)

L’anesthésie générale favoriserait le développement de la maladie d’Alzheimer (08 avril)

France Alzheimer s’inquiète du faible déploiement du Plan Alzheimer (02 avril)

Etats-Unis : le coût social de la maladie d’Alzheimer dépasse les coûts liés au cancer ou aux maladies cardiaques (08 avril)

Plus de 1 500 euros déboursés chaque mois par les familles — 7 juillet

La méditation au service du patient et de l’aidant (1er septembre)

Maladie d’Alzheimer : grâce aux mesures de prévention, le nombre de personnes malades baisserait (15 septembre)

Les émotions demeurent même quand la mémoire s’enfuit (13 oct)

Les Français préfèrent cacher une maladie neurodégénérative (13 oct)

Le nouveau plan Maladies neuro-dégénératives bute sur le scepticisme des associations de patients (24 nov)

Société

On assiste à une mutation des représentations concernant les personnes âgées.
Le cinéma, la télévision, la littérature campent des personnages de vieux impertinents, facétieux et râleurs (Vieilles canailles par exemple ou Comment cambrioler une banque sans perdre son dentier) qui engendrent des audiences positives. Les sondages révèlent que les baby boomers ne veulent pas se laisser « stigmatiser » comme étant devenus des « vieux ». Ils consomment du cinéma, des musées et des voyages, se trouvent trop jeunes pour réaménager leur logement en prévision d’un handicap futur, n’épargnent pas pour financer la baisse prévisible des pensions et la hausse non moins prévisible du reste à charge en santé. Parallèlement, une proportion significative de seniors glisse sous le seuil de pauvreté, constate que les pensions de retraite sont insuffisantes pour maintenir leur niveau de vie et s’alimente aux restaus du cœur. L’information de l’année est la présentation par Laurence Rossignol de la loi d’adaptation de la société au vieillissement. Une loi qui attise toutes les déceptions et qui ne va concerner qu’un très faible pourcentage de citoyens.

Les seniors représentent un tiers du public des salles obscures (06 janv)

Les vieilles canailles : des seniors facétieux bientôt sur W9 (20 janv)

En Limousin, les personnes âgées vivent sous le seuil de pauvreté plus souvent que les actifs (13 janv)

15,5 millions de retraités perçoivent, à la fin 2012, une pension moyenne de 1 288 euros par mois (05 mai)

Accessibilité : le 5ème Baromètre de l’APF dresse un constat « accablant » (17 fev)

Transports gratuits pour les jeunes et les vieux : Florence Leduc de l’Observatoire de l’âgisme pointe la démagogie pour les municipales (24 fev)

Etude HSBC : les Français épargnent pour leurs vacances plus facilement que pour leur retraite (04 mars)

Agences de notation : 60% des pays mal notés en 2050 n’auront pas prévu le vieillissement (25 mars)

Les seniors se trouvent trop jeunes pour réaménager leur logement (07 avril)

1 000 centenaires de plus chaque année en France dont Gisèle Casadesus qui fêtera ses 100 printemps en juin prochain (05 mai)

E‑aidants : un réseau social d’entraide pour les aidants (23 juin)

L’alarmant constat de la Fondation de France sur les solitudes 7 juillet

Mauvaises surprises fiscales pour les retraités (8 septembre)

Villa Sully : des logements intelligents (reportage) (22 sept)

Laurence Rossignol présente sa loi aux personnes âgées et aux proches aidants (29 sept)

Seuls les Gir 1 recevront plus d’aides (29 sept)

La « cotisation autonomie » des retraités est encore « détournée » (29 sept)

Etude Agirc-Arrco : les aidants des personnes handicapées sont fatigués (22 sept)

J’aménagemonlogement : un site de prévention réalisé par Agevillage pour le PRIF (13 oct)

La Ville de Sens met en place un dispositif de conversation téléphonique pour rompre l’isolement des personnes âgées (3 nov)

Une dame de 98 ans expulsée de chez elle (3 nov)

Abus de faiblesse : savoir les dénoncer auprès des autorités et de la justice. Recommandation de Solange Girard procureur (10 nov)

Les seniors de plus en plus touchés par la pauvreté — une étude du Secours Catholique (10 nov)

Santé

L’année 2014 marque un début de mobilisation sur la prévention en santé. En Europe et aux Etats Unis, cette prévention passe par deux axes : la lutte contre la « malbouffe » et le manque d’activité physique, pointés du doigt comme facteurs de maladie chronique (hypertension, diabète, maladies cardiovasculaires, cancers… et même Alzheimer).

Inciter les citoyens à manger mieux (moins sucré, moins salé, moins gras…) et à pratiquer une forme ou une autre d’activité physique est indispensable pour reculer l’entrée dans la maladie et réduire les dépenses de santé.

Cette prise de conscience n’empêche pas les personnes âgées de se précipiter aux urgences de l’hôpital le plus proche faute d’une prise en charge adaptée et de parcours de soins qui fonctionnent réellement. Elle n’empêche pas non plus les mutuelles de réduire leur prise en charge sur les lunettes, les prothèses auditives, et autres appareils médicaux.

La montée en puissance des plaintes des patients vis-à-vis de l’hôpital incite l’ARS ile de France à recourir à la médiation.

Danger Sédentarité : Vivre plus en bougeant plus du Professeur François Carré, aux éditions Cherche midi (14 janv)

A la Pitié, gériatres et orthopédistes s’associent contre les fractures de la hanche (27 janv)

Rapport Rivière : les personnes âgées ne font pas assez d’activité physique (21 janv)

Les patients âgés toujours plus nombreux aux urgences” (21 janv)

Parkinson : nouvelles avancées en vue grâce à la thérapie génique (13 janv)

La douleur des personnes âgées traitée en retard aux urgences (03 fev)

Rapport : 15 mesures pour une politique nationale de nutrition (03 fev)

Démographie médicale à Paris : plus de 800 médecins à recruter d’ici 5 ans (03 fev)

Parkinson : la stimulation cérébrale profonde pourrait améliorer la survie des patients (17 fev)

Etude : sport et sociabilité sont les deux mamelles de la santé au grand âge (03 mars)

Médecine de ville : généralisation du tiers payant en 2017 ? (03 mars)

Le fauteuil est le meilleur ami du handicap indique une étude américaine (03 mars)

Technologie : des fauteuils qui surveillent votre santé (11 mars)

14 mars, Journée nationale de l’audition : des prothèses auditives au prix toujours trop élevé (11 mars)

Chez les seniors, les chutes sont annonciatrices d’un risque élevé de perte d’autonomie (18 mars)

Une personne âgée sur trois meurt avec la maladie d’Alzheimer aux Etats-Unis (25 mars)

Plaintes, conflits… : l’ARS Ile-de-France incite à la médiation médicale à l’hôpital (25 mars)

DMLA : Que Choisir demande au gouvernement ce qu’il attend pour autoriser l’Avastin (14 avril)

DMLA : l’Italie réclame 1,2 milliard d’amende à Roche et Novartis (2 juin)

Sondage FHF/​Ipsos : accessibilité aux soins, l’angoisse des Français monte (19 mai)

Les personnes âgées prennent trop de médicaments en maison de retraite 15 juillet

Les troubles du sommeil liés à l’âge seraient dus à la perte de certains neurones (25 août)

1 français sur 6 souffre d’un handicap auditif en France (8 septembre)

OMS : les 70 ans et + enregistrent les taux de suicide les plus élevés (8 septembre)

Swiss Life et Agrica investissent pour faire bouger les vieux (22 sept)

Faire du sport augmente la résistance à la douleur (22 sept)

L’Inra émet des préconisations sur l’alimentation des seniors (22 sept)

La sensation de bien être est facteur de santé dit une étude du Lancet (10 nov)

Aidants


Les aidants familiaux sont les nouveaux acteurs visibles du grand âge. Enfin, l’Etat et les acteurs sociaux se préoccupent des difficultés qu’ils rencontrent lorsqu’ils exercent encore une activité professionnelle par exemple. En leur accordant une maigre indemnité de 500 € par an, la loi d’accompagnement de la société au vieillissement honore leur rôle mais les désigne officiellement comme une variable d’ajustement de politiques publiques impécunieuses concernant le vieillissement : on les remercie d’une action citoyenne, gratuite et indispensable au fonctionnement de la société. En bref, ils continuent d’être livrés à eux-mêmes.

Des aidants seuls et exténués (11 fev) (témoignage)

Les personnes malades s’entraident dans des résidences services à Londres (11 fev)

Agirc-Arrco : une action sociale 2014 – 2018 élargie aux aidants (12 mai)

Qui sont les aidants, quels sont leurs risques ? (6 oct)

1er Village Répit Familles en Touraine (6 oct)

Une BD et un guide pour sensibiliser les entreprises au quotidien de leurs salariés aidants (13 oct)

Le coup de gueule de Catherine, aidante. Témoignage (24 nov)

Domicile

Les français disent vouloir vieillir à domicile. Les logements commencent à s’adapter. Les différents acteurs de la protection sociale, des caisses de retraite sensibilisent notamment les retraités par la mise en place d’ateliers de prévention. Mais l’année 2014 reste marquée par la crise du secteur de l’aide à domicile. Un collectif composé des principales fédérations du secteur réclame que les 650 millions d’euros prélevés cette année sur les retraites imposables soient alloués à l’accompagnement des personnes âgées.

Ateliers, prévention, autonomie : les caisses de retraite CNAV, MSA, RSI créent une plateforme commune (21 janv)

Cesu préfinancé : moins de bénéficiaires en 2013 (11 fev)

Un bouclier social senior pour des loyers ne dépassant pas 25% des retraites dans des HLM à Arras (10 fev)

La prochaine loi autonomie interdira les dons et legs au profit des intervenants à domicile (10 juin)

L’allègement des charges pour les particuliers employeurs passe de 0,75 à 1,50 euros (28 juillet)

Les Français plébiscitent les technologies connectées pour la prise en charge des personnes en perte d’autonomie (20 oct)

A Nantes, des logements évolutifs… adaptés aux besoins des plus âgés (20 oct)

Et vous M. Hollande, qui s’occupera de vous ? Le collectif de l’aide à domicile manifeste (27 oct)

Une campagne de la Croix Rouge « Les vieux feraient mieux de rester chez eux » (27 oct)

La Cnav revalorise sa participation horaire pour la prestation d’aide ménagère à domicile (24 nov)

Fin de vie

Le candidat Hollande l’avait suggérée, la réflexion sur l’accompagnement de la fin de vie est en marche. L’affaire Bonnemaison ou l’affaire Lambert sont venues court-circuiter les débats. Néanmoins, l’Observatoire national de la Fin de vie a remis son rapport et Jean Leonetti propose une aide pratique pour rédiger ses directives anticipées. Une loi est prévue en 2015.

Dix propositions de l’ONFV pour améliorer la fin de vie des personnes âgées (27 janv)

La fédération protestante de France et l’Académie de médecine craignent une dépénalisation de l’euthanasie (27 janvier)

Jean Leonetti propose un modèle de directives anticipées (14 fev)

24 juin : décision du Conseil d’Etat dans l’affaire Lambert (23 juin)

L’affaire Bonnemaison percute le débat sur la fin de vie (30 juin)

Les sépultures sont un bien de famille en indivision (25 août)

Fin de vie : le CCNE évoque un droit à la sédation et prône les directives anticipées (27 oct)

La part des Français favorables à l’euthanasie progresse à 96% (3 nov)

Tarifs des pratiques funéraires : l’enquête Que Choisir est accablante (3 nov)

Maisons de retraite

Il y a deux manières de parler des maisons de retraite, du point de vue du client et du point de vue de l’opérateur.

Version client : le prix est dominant dans le choix d’un EHPAD. Il est trop élevé compte tenu de la faiblesse des revenus. Avant la proximité, avant la qualité, c’est le prix qui, pour une famille détermine le choix d’un établissement pour un proche en perte d’autonomie. Pour financer ce choix souvent contraint, les personnes âgées ont deux options. Si elles sont proches du seuil de pauvreté, elles ont recours à l’aide sociale associée à l’obligation alimentaire des enfants et petits-enfants. Pour les propriétaires, la Caisse des dépôts a créé un fonds destiné à fluidifier le marché du viager : aider les personnes âgées à dégager un revenu permettant de financer tout ou partie d’une maison de retraite.

Côté opérateur : la France peine à créer une filière silver économie, mais une filière de l’hébergement de personnes âgées en perte d’autonomie s’est constituée qui surfe sur la vague du vieillissement. Les groupes privés de maisons de retraite français sont devenus de puissantes sociétés de services : elles fusionnent entre elles (Korian-Medica) et conquièrent des parts de marché dans l’espace européen (Orpea en Suisse et en Allemagne) et pour certains jusqu’en Chine.

La qualité. Ce goulet d’étranglement économique n’empêche pas la question de la qualité de se poser avec toujours plus d’acuité : mauvaise qualité des soins et de l’hygiène bucco dentaire, usage abusif des psychotropes, malnutrition, maltraitance institutionnelle, liberté ou sécurité (géolocalisation) sont des questions que les établissements commencent à affronter.

La question de la qualité (tous les établissements ne se valent pas) sera de plus en plus déterminante à proche échéance.

Le label Humanitude (vieillir debout) a émergé en 2014. Quatre établissements sont aujourd’hui labellisés. 50 sont en route vers le label. Dans deux ans, un établissement sera labellisé par département.

2892 euros par mois, c’est le coût total moyen : hébergement, dépendance et soin en maison de retraite médicalisée (EHPAD) (07 avril)

Korian / conflits d’interêt ? Pas la question ! (8 septembre)

Choix d’un ehpad : le « prix » avant la proximité (22 sept)

Enquête Que choisir sur les maisons de retraite : zoom sur le label Humanitude (29 sept)

9 maisons de retraite sur 10 maltraitantes ? (10 nov)

Tutelle

La réforme des tutelles n’a pas réglé le problème du contrôle par l’Etat de l’activité des gérants de tutelle.
Ce domaine d’activité continue de générer des soupçons.

« Les moyens manquent et le contrôle n’est pas effectué ». Entretien avec Florence Fresnel (20 oct)



Culture, cinéma, médias

Les médias confirment un changement de point de vue. Fini de cacher les vieux ! La maladie d’Alzheimer ou l’accompagnement des plus âgés font désormais partie de l’environnement quotidien et trouvent leur place au théâtre comme au cinéma. Avec succès.

Flore, le film de Jean-Albert Lièvre, au cinéma le 24 septembre (22 sept)

Le moment et la manière, sortie au cinéma le 22 octobre (20 oct)



Silver Eco

Les Français ne sont pas familiers des termes « silver économie », mais toutes les études 
montrent qu’ils sont friands de services numériques. Surtout les plus jeunes. Les seniors y voient également une solution pour alléger la prise en charge de proches en perte d’autonomie : téléassistance notamment.

Calvados : l’allocation personnalisée à l’autonomie en trois clics (13 janv)

La télémédecine s’introduit progressivement dans les ehpad (27 janv)

Les smartphones pour seniors quittent le bas de gamme (04 mars)

Téléassistance mobile et bouquet de services : (07 avril)

Partager cet article

Sur le même sujet