Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La Cnav clarifie les conditions d'un départ en retraite progressive

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 19/01/2015

0 commentaires

Les aidants familiaux pourront analyser plus clairement leur situation

Il n’est pas rare que les aidants familiaux soient encore en activité à 60 ans. Il n’est pas rare non plus qu’ils souhaitent bénéficier d’une retraite progressive pour concilier obligations personnelles et professionnelles. La Caisse nationale d’assurance vieillesse a clarifié dans une circulaire, fin 2014, les conditions permettant à un salarié d’organiser sa retraite progressive. 

Une circulaire de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) du 23 décembre 2014 a précisé les règles applicables en matière de retraite progressive à partir du 1er janvier 2015 : qui peut en bénéficier, comment calculer la fraction de retraite progressive, cas de suspension de paiement, cas de suppression, contrôle de la durée de l’activité à temps partiel, « liquidation » de la retraite etc.

Un décret publié au Journal officiel du 17 décembre 2014 avait en effet modifié certaines modalités concernant le dispositif lié à la retraite progressive.

Le montant de la pension versée aux salariés est notamment calculé en fonction de la proportion de temps travaillé à temps partiel. L’ancien barème par tranche a été supprimé, remplacé par un système où le pourcentage de retraite perçu est complémentaire du pourcentage de temps travaillé : par exemple, pour un travail à 60 %, l’assuré percevra 40 % de sa retraite.

Attention, la quotité de travail à temps partiel ne peut être ni inférieure à 40 %, ni supérieure à 80 %.

Ce décret prévoit également la prise en compte de la durée d’assurance effectuée dans l’ensemble des régimes obligatoires.
Ce dispositif de retraite progressive permet de percevoir une fraction de la pension de retraite de base tout en exerçant une activité à temps partiel. Il a pour objectif d’améliorer les droits à pension des assurés.

Le droit à la retraite progressive : généralités
Partager cet article

Sur le même sujet