Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : l'insuline contre les pertes de mémoire ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 19/01/2015

0 commentaires

Une étude américaine menée sur soixante patients

La maladie d’Alzheimer est parfois définie comme un diabète de type 3. Rien d’étonnant donc à ce que l’insuline — utilisée pour lutter contre le diabète de type 1 — ait été expérimenté sur des patients atteints des premiers signes de la maladie d’Alzheimer.

Une équipe de chercheurs du Wake Forest Baptist Medical Center (Etats-Unis) a ainsi expérimenté un spray nasal de sa composition à base d’insuline detemir — une molécule artificielle aux effets prolongés plus importants que ceux de l’insuline naturelle — afin de limiter les symptômes de perte de mémoire causés par la maladie d’Alzheimer.
60 patients ont, pendant 21 jours, aspiré quotidiennement par le nez une dose de 40 UI (0,4 ml) d’insuline détémir.

L’étude, parue dans le Journal of Alzheimer’s Disease, montre que les patients ainsi traités ont obtenu de meilleurs résultats aux tests de mémoire, et ont connu une amélioration significative de leurs capacités de mémorisation.

Point important, les patients porteurs du gène APOE-e4 – connu pour accroÏtre le risque de développer la maladie d’Alzheimer – ont obtenu de meilleurs scores que les patients ayant reçu un dosage inférieur ou un placebo. Tous les patients non porteurs du gène ont fait état de résultats « significativement » inférieurs. 

Suzanne Craft, principal auteur de l’étude, estime cependant que des recherches complémentaires doivent être menées pour confirmer et compléter ces résultats. 
Partager cet article

Sur le même sujet