Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Morbihan : cohabitation entre personnes âgées et services aux familles

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/02/2015

0 commentaires
À Silfiac, une petite commune située dans le Morbihan (56), la vie sociale a pris une tournure particulièrement solidaire.

Confrontée à des problématiques diverses comme le maintien des personnes âgées à domicile, la garde des petits enfants, le soutien au tissu associatif, la commune a proposé une solution novatrice : le PAPI, c’est à dire la réunion de toutes ces activités en un même lieu.

Deux bâtiments ont alors été construits.
L’un des bâtiments comprend au rez-de-chaussée un domicile partagé” conçu pour huit personnes âgées désorientées, qui bénéficient également de services mutualisés. Les personnes âgées disposent chacune d’une chambre et d’un coin toilette, et partagent des espaces communs : cuisine, salle à manger, lingerie, salle de vie, jardin.

Sept assistantes de vie y travaillent par roulement 24 heures sur 24. Recrutées et gérées par le comité de liaison des associations de retraités et personnes âgées (Clarpa) du Morbihan, elles sont payées directement par les résidents.

A l’étage est installée une maison des assistantes maternelles. Elle permet d’accueillir 9 à 12 enfants.

Un second bâtiment comprend une salle d’animation qui accueille les activités associatives et communales, ainsi qu’un vestiaire pour les activités sportives se déroulant à proximité.

Partager cet article

Sur le même sujet