Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La Fondation Abbé Pierre fait le constat de vingt ans de politiques publiques inefficaces et coûteuses contre le mal-logement

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 09/02/2015

0 commentaires

Gabegie et inefficacité d’un dispositif réglementaire et législatif fossilisé

LOGO FONDATION ABBE PIERREHuit millions de ménages en détresse, des politiques et des dispositifs d’aide au logement inefficaces et redondants : la Fondation Abbé Pierre établit un constat douloureux” du mal-logement en France, dans son 20ème rapport annuel rendu public mardi 3 février. 3,5 millions de personnes mal logées et 5 autres millions en difficulté. 
Les chiffres :
Personnes privées de domicile personnel
- personnes sans domicile : 141 500 
- personnes en résidences sociales ex nihilo (hors FTM et FJT) : 19 485 
- en résidences principales en chambres d’hôtels (3) 38 000 
- habitations de fortune : cabane, construction provisoire, personnes vivant à l’année en camping ou en mobil-home… : 85 000 
- personnes en hébergement « contraint » chez des tiers : 411 000 
TOTAL 694 985
Personnes vivant dans des conditions de logement très difficiles
- privation de confort : 2 123 000 
- surpeuplement « accentué » : 800 000 
- moins les personnes cumulant inconfort et surpeuplement : 145 000 
TOTAL 2 778 000 
« Gens du voyage » qui ne peuvent accéder à une place dans les aires d’accueil aménagées* : 51 632 

TOTAL des personnes mal logées : 3 524 617 
Plus de 5 millions de personnes fragilisées par rapport au logement
- Propriétaires occupant un logement dans une copropriété en difficulté (356 626 logements ; 729 636 personnes) 
- Locataires en impayés de loyer (494 200 ménages) soit 1 252 000 personnes
- Personnes en situation de surpeuplement « au sens large » : 3 224 000 personnes (hors surpeuplement « accentué »)
- Personnes en hébergement « résigné » (hors hébergement contraint) : 240 599 personnes
- Moins les doubles comptes (personnes cumulant plusieurs situations de fragilité) : 292 000
TOTAL des personnes en situation de fragilité : 5 154 235 
Moins les doubles comptes entre les deux tableaux (personnes cumulant situations de mal-logement et de fragilité)© — 575 000

TOTAL GÉNÉRAL = 8 103 852
Partager cet article

Sur le même sujet