Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le 12 mars, c'est la 18è Journée Nationale de l'Audition

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 09/03/2015

0 commentaires
Journée nationale de l'auditionJeudi prochain, le 12 mars 2015, se déroulera la 18ème Journée nationale de l’Audition. L’occasion de faire le point sur les conséquences des pertes auditives responsables d’une baisse de la qualité de vie.

Préserver son capital auditif est un enjeu majeur pour garantir un Bien Vieillir. Car l’ouïe revêt 3 fonctions :

- Une fonction d’alerte, reliée à nos instincts de survie. Repérer l’origine du son et en analyser sa source permet d’évoluer en confiance dans son environnement et de
réagir en cas de danger.
- Une fonction de communication, car pour bien communiquer oralement il est nécessaire de bien entendre pour bien comprendre le message de son interlocuteur.
- Une fonction émotionnelle : l’ouïe permet de gérer notre propre message émotionnel et de recevoir ceux des autres.

C’est pourquoi toute altération de notre capital auditif va déstabiliser ces fonctions et ce, quel que soit l’âge de survenue.

Lors de cette 18ème édition, plus de 3 000 acteurs (villes, mutuelles, institutions de retraite et de prévoyance, établissements scolaires, médecine scolaire, centres de prévention santé, services de santé au travail, entreprises, associations, services ORL, orthophonistes, audioprothésistes, sophrologues, associations et associations de malentendants, maisons de retraite, associations d’aidants…) seront mobilisés sur le terrain afin de proposer des conférences, des ateliers, des concerts pédagogiques, des contrôles de l’audition gratuits…

Pour découvrir le programme ville par ville, un site internet : www​.journee​-audition​.org
Et une plateforme d’appels JNA « Audio-Infos-Services » 0 810 200 219 Numéro Azur, coût d’un appel local.

Entendre pour comprendre, un livre de Jérome Goust

A l’occasion de cette journée, un ouvrage Entendre pour comprendre”, soutenu par l’association AGIR POUR L’AUDITION, est publié chez Wolters Kluwer.

Jérome Goust, spécialiste des problèmes liés à l’audition,

y détaille pour les malentendants mais aussi les professionnels de l’audition, de la communication et du secteur social, les spécificités de l’audition. Comment être intelligible et aider notre cerveau à mieux déchiffrer les messages qu’il reçoit ? Quelles stratégies de compensation mettre en place ?

Complet et didactique, cet ouvrage aborde l’ensemble des questions liées à la perte d’audition : entendre et comprendre, cheminements pour faire face à la malentendance, description des divers outils techniques à disposition (appareillage, prothèses, implants…), rééducation, financement des compensations, et bien sûr adresses utiles.

Un livre pratique et efficace pour anticiper et faire face à la perte d’audition.

La Fondation Hospitalière Sainte Marie crée un hôpital de Jour Déficience auditive

Les déficiences auditives importantes limitent les personnes dans la réalisation de leurs activités quotidiennes, entraînant notamment de grandes difficultés ou une incapacité à se servir seul du téléphone et appeler à l’aide, à faire ses courses seul ou encore à effectuer des démarches administratives.

Dans ces cas, une aide de l’entourage et des professionnels s’impose.

Les personnes peuvent aussi rencontrer d’autres problèmes au quotidien :
• des difficultés à participer à des activités culturelles et sportives où la perception des sons joue un rôle important,
• l’incapacité à conduire en toute sécurité,
• des difficultés de perception des sources sonores à domicile : problèmes de localisation de téléphone, de perception de parole à la télévision,
• des problèmes de localisation de sources sonores en général,
• des difficultés à comprendre dans un environnement bruyant ou impliquant la conversation entre plusieurs personnes,
• des tensions dans les relations avec l’entourage du fait d’une mauvaise compréhension de la déficience auditive.

Depuis décembre 2014, et tout juste inauguré, le service Déficience sensorielle du Centre Paris Sud, situé dans le 14è arrondissement de Paris, accueille en hospitalisation de jour des personnes présentant une atteinte auditive isolée ou associée à une autre pathologie, entraînant une perte d’autonomie avec des répercussions sur la vie familiale, sociale et/​ou professionnelle, un service unique à destination des personnes déficientes auditives en Ile-de-France.

L’objectif de la Fondation Sainte-Marie est de permettre aux patients d’améliorer leur autonomie et leur indépendance dans la vie quotidienne suite aux situations de handicap liées à la déficience auditive.

Partager cet article

Sur le même sujet