Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Prévenir la perte d'autonomie par l'information et la prévention selon le Baromètre Ocirp Le Monde France info

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/03/2015

0 commentaires

Logo ocirpLe 10 mars dernier, l’OCIRP, le Monde et France Info présentait les résultats de leur baromètre annuel sur la dépendance, illustrés avec humour par Sempé.

Des sigles et des lettres
85,6% des particuliers reconnaissent ignorer les modalités de financement public dans le domaine de l’aide à l’autonomie. CNSA, ARS, CCAS, MDA, CDCA, CLIC, MAIA, EHPAD… même devant l’annuaire d’Agevillage qui référence et met à jour plus de 28 000 solutions locales, on peut avoir du mal à savoir ce que l’on cherche. D’où l’application MonAgevillage cité et utilisé par Klesia lors du colloque de l’Ocirp : en une page l’information ciblée, personnalisée et géolocalisée. En attendant le portail Pour

Et pan dans l’aidant !
Il est temps d’aider les aidants : 40% des proches d’un proche âgé se disent dépressives, 48% finissent par être atteints d’une maladie chronique. Laurence Rossignol a commenté ces chiffres en soulignant le nouveau droit au répit des aidants, inscrit dans la loi (500 euros par an pour les situations les plus complexes).

Je meurs si je veux : vers une nouvelle politique de l’âge.
L’étude montre qu’entre 2005 et 2012, 3000 réclamations ont été déposées auprès de la Halde puis du Défenseur des droits. L’âge est la 3ème source de discrimination après l’origine et le handicap.

Votre maison prend un coup de vieux : innovations en vue pour le maintien (ou pas) à domicile
92% des plus de 75 ans vivent à leur domicile. Une personne de plus de 70 ans sur deux vit seule. On compte 9000 décès par an consécutifs à un accident domestique.
300 000 emplois d’ici 2020 pourraient être créés par la Silver Economie, au sein de Villes Amies des Ainés”.

Vers des contrats d’assurance dépendance labélisés
Comme les anciens ministres Michèle Delaunay et Xavier Bertrand, Laurence Rossignol souligne que les produits d’Assurance dépendance sont à clarifier pour assurer la lisibilité des contrats, la reconnaissance des grilles d’évaluation du besoin, grilles qui déclenchent les rentes. L’APA utilise AGGIR, les assurances plutôt l’AVQ et AIVQ.

Diminuer le reste à charge en EHPAD, à domicile
C’est l’attente principale qui exige un vrai 5eme risque de protection sociale (ce que confirment les anciens ministres). Cela exige un financement public qui s’élève à 3 milliards d’euros estime la ministre Laurence Rossignol. Mais les comptes publics ne le permettent pas. Ils doivent d’abord être restaurés”.
Laurence Rossignol a lancé un groupe de travail sur la définition d’un tarif socle des EHPAD.

Elle cherche à désamorcer les angoisses en rappelant que les personnes modestes bénéficient d’aides sociales.
Tout l’enjeu restent les classes moyennes qui ne sont pas assez pauvres pour bénéficier de ces aides a rappelé Xavier Bertrand.

Partager cet article

Sur le même sujet