Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : la Télé tue

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/03/2015

0 commentaires
UAnnie de VIviene étude australienne montrait déjà en 2011 que le fait de regarder la télévision près de 4 heures par jour avait un impact nuisible pour la santé. La sédentarité tue plus que le tabac selon les centres de prévention Agirc-Arrco.

edito photo annie de vivie

Les études de l’Inserm montrent que l’espérance de vie reste très élevée en France, mais que l’espérance de vie sans incapacité est nettement moins favorale du fait notamment de notre mode de vie plus sédentaire.

Or pratiquer une activité physique adaptée augmente à tout âge la performance et l’endurance au point de gagner plus de 2 à 6 ans de vie sans incapacité a rappelé le Dr Philippe Dejardin des centres de Prévention Agirc-Arrco lors de la présentation du baromètre annuel Ocirp-Le Monde-France Info et lors de la journée Inter-Régimes des caisses de retraite pour bien vieillir”.

A quand une prescription de l’activité physique adaptée, personnalisée ? Plusieurs colloques cette semaine ont milité pour des évaluations scientifiques de ces activités vers leur prescription médicale.

Question d’informations, de formations des différents acteurs de la santé.

Question d’envie aussi dans notre pays qui ne considère pas l’activité physique comme une évidence de la vie quotidienne mais plutôt comme une contrainte, voire une injonction pour bien vivre et bien vieillir.

Question de plaisir, à tout âge.

Question aussi de tabou sur la vieillesse que l’on voit vite ralentie, recluse. Lire à ce propos le dernier livre de Marie de Hennezel sur le tabou de la sexualité au grand âge.

Une autre très belle activité physique adaptée !

Partager cet article

Sur le même sujet