Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Indre et Loire : le Resaf aide les aidants familiaux

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/03/2015

0 commentaires

Une intiative financée par la MSA

Depuis deux ans, un réseau s’est mis en place en Indre-et-Loire pour accompagner et soutenir tous ceux qui sont confrontés à la maladie d’un proche.

Le journal La Nouvelle République a mis en lumière le rôle du Resaf, un réseau d’accompagnement et de soutien des aidants familiaux. 

En Indre-et-Loire, le Réseau de soutien aux aidants familiaux (Resaf) existe depuis deux ans pour les accompagner vers un mieux vivre.
C’est suite à une enquête réalisée en 2012 sur la situation des aidants que Martine Aulagnier, directrice d’AssistaDom, une entreprise de services à domicile, a décidé de créer le Résaf 37

« Nous avons pris conscience par cette enquête que les aidants sont peu informés sur les aides possibles, qu’ils sont isolés. D’où l’idée de créer ce réseau basé sur Vouvray mais intervenant sur 55 cantons de l’est du département (Pays Loire Touraine) et dont la particularité est d’intervenir à domicile » explique-t-elle. 

Une équipe pluridisciplinaire qui regroupe des psychologues, un kiné, une diététicienne, un ergothérapeute, une socio-esthéticienne a été constituée.

« Ce sont les travailleurs sociaux qui nous alertent. L’un des membres de l’équipe devient alors le référent attitré de l’aidant familial et se rend au domicile pour un premier contact. Il est important de tisser une relation basée sur la confiance pour envisager un plan d’aide personnalisée qui porte ses fruits, d’où ce référent. »

Tous les dossiers font l’objet d’une étude par le comité de pilotage. L’aidant peut alors bénéficier jusqu’à 6 rendez-vous, en moyenne un par mois, au cours desquels l’intervenant l’aide à retrouver l’estime de soi, à repenser à lui. Cela peut passer par de l’écoute, effectuer des massages ou recourir aux conseils d’une socio-esthéticienne pour réapprendre… à se maquiller. 

Toutes les situations n’aboutissent pas forcément : « il ne faut pas brusquer les choses. Si l’aidant n’est pas prêt, on maintient le contact régulièrement ». Et pour que le coût de la prestation ne soit pas un frein, elle a été fixée à 10 € symboliques. 
« Notre objectif, c’est qu’au terme de notre intervention, l’aidant familial ne se sente plus seul. Nous l’orientons vers les structures d’aide aux aidants familiaux comme l’accueil de jour, les établissements d’hébergement des personnes agées dépendantes, les groupes de parole, etc. » explique Martine Aulagnier.

Soutenu par la MSA à son lancement et financé par des fonds Européens, régionaux et de la CARSAT Centre, le Resaf 37 est en passe d’élargir son périmètre d’intervention avec Tours et son agglomération. « Cette évolution est le signe d’une reconnaissance de notre travail. A nous maintenant de nous faire connaître sur ce nouveau territoire pour pouvoir agir. ».
Contact :
RESAF 37
28 rue Victor Hérault 37210 Vouvray
Tél. : 02 47 40 00 59agence@​assistadom.​fr — www​.assistadom​.fr
Partager cet article

Sur le même sujet