Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : La perruche caline d'une maison de retraite bretonne

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/03/2015

0 commentaires

L’animal est un outil de lutte contre la maladie d’Alzheimer

A la maison de retraite Ker Digemer à Brest, Martiale, une perruche calopsitte, contribue au lien social entre des personnes malades d’Alzheimer, éveille leur intérêt, crée de l’animation. Au final, l’animal trés calin améliore la qualité de vie et freine la dégénérescence. 

Une vidéo du journal Ouest France

La perruche a été élevée par Dominique Beau, médecin brestois spécialisé en gériatrie, retraité depuis peu. Un passionné d’oiseaux. « J’ai commencé à en élever à l’âge de douze ans, explique-t-il. J’applique le principe de Lorenz ». (Selon l’éthologue Konrad Lorenz, à leur naissance, avant que les oiseaux ouvrent les yeux, il est possible de substituer une mère d’adoption à la vraie.) En leur donnant à manger, Dominique Beau est devenu leur « papa

»” explique le journal Ouest France.

Partager cet article

Sur le même sujet