Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Hausses du 1er avril ? Zéro pour le minimum vieillesse et les prestations familiales en 2015

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/04/2015

0 commentaires

La faute à pas d’inflation

Inflation quasi-zéro oblige, ni le minimum vieillesse, ni les prestations familiales n’ont augmenté au 1er avril, a indiqué le ministère des Affaires sociales.
Le 1er avril qui détermine chaque année le montant des hausses pour les prestations et allocations sera, en 2015, une date en panne. Les prestations familiales et sociales n’évolueront pas en raison d’une inflation proche de zéro : les prix n’ont évolué que de 0,4% en 2014 et la prévision d’inflation pour 2015 est quasiment zéro.
L’Aspa (Allocation de solidarité aux personnes âgées), les allocations familiales, les pensions d’invalidité, les rentes d’accident de travail et d’autres prestations (complément familial versé aux familles nombreuses, prestation d’accueil du jeune enfant, l’allocation de rentrée scolaire (versée en août…), demeureront inchangées.
Rappelons que l’ASPA (ex-minimum vieillesse) avait été revalorisée au 1er octobre de 8 euros pour atteindre 800 euros par mois pour une personne seule.
Dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté, l’Allocation de soutien familial (ASF) et le Complément familial majoré (CF) pour les familles nombreuses modestes pour les parents isolés ont augmenté respectivement de 5% et 10%. Ces hausses ont été entérinées par décret publié le 21 mars au Journal Officiel.
Par ailleurs, à partir de mercredi 8 avril, les pays de l’Union européenne devront obligatoirement utiliser un nouvel étiquetage des produits carnées afin de faire apparaître leur origine.
Partager cet article

Sur le même sujet